Primaire PS : Valls, Montebourg, Hamon, Peillon… Qui sont les soutiens des candidats ?

RESEAUX « 20 Minutes » fait le point sur les soutiens des principaux candidats à la primaire socialiste…

A.-L.B. et L.C

— 

Montage photo d'Aurélie Filippetti, Anne Hidalgo, Pascal Cherki et Najat Vallaud-Belkacem, qui soutiennent chacun un candidat différent à la primaire organisée par le PS.
Montage photo d'Aurélie Filippetti, Anne Hidalgo, Pascal Cherki et Najat Vallaud-Belkacem, qui soutiennent chacun un candidat différent à la primaire organisée par le PS. — 20 Minutes

Que serait une primaire sans ses écuries ? Figures médiatiques, élus locaux, les soutiens sont utiles aux impétrants car ils légitiment sa candidature et relaient sa bonne parole dans les médias et sur le terrain. Si les ministres Myriam El Khomri (Travail) et Bruno Le Roux (Intérieur) ont annoncé mercredi leur soutien à l’ex-Premier ministre, d’autres figures ont choisi d’autres candidats à la primaire à gauche. Retrouvez ci-dessous les soutiens de Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et Vincent Peillon pour la primaire des 22 et 29 janvier 2017, et plus de détails sur leurs alliés ci-dessous.

Manuel Valls (PS)

Au compteur des soutiens, l’ancien Premier ministre explose les scores. Son directeur de campagne, le « hollandais » Didier Guillaume, a déposé ce jeudi au siège du Parti socialiste les parrainages de quelque 500 élus, dont 178 parlementaires. Il a l’appui d’une douzaine de ministres, comme Michel Sapin (Economie), Myriam El Khomri (Travail), Bruno Le Roux (Intérieur) Jean-Yves Le Drian (Défense), Najat Vallaud-Belkacem (Education nationale), Jean-Jacques Urvoas (Justice), Laurence Rossignol (Familles), Ericka Bareigts (Outre-mer) ; et les secrétaires d’Etat Jean-Marie Le Guen (Développement et Francophonie), Jean-Vincent Placé (Réforme et Simplification), Juliette Méadel (Aide aux victimes), Pascale Boistard (Personnes âgées et Autonomie), et Harlem Désir (Affaires européennes). L’ancien ministre Jack Lang est lui aussi un soutien. Un joli butin que l’ancien locataire de Matignon revendique fièrement à grand renfort de remerciements personnalisés sur Twitter.

Vincent Peillon (PS)

Il a beau s’être lancé en dernier dans la course, Vincent Peillon peut compter sur de nombreux soutiens. Après deux ans d’exil suisse, l’ancien ministre de l’Education se targue d’avoir l’appui d’une trentaine de parlementaires, comme les députés Patrick Mennucci et Patrick Bloche ou le sénateur David Assouline. Il est aussi soutenu par les anciennes ministres George Pau-langevin et Hélène Conway-Mouret, la maire de Paris Anne Hidalgo et les députées européennes Pervenche Berès et Christine Revault d’Allones. La députée Karine Berger, chef de file de la motion La Fabrique, s’est également prononcée en sa faveur.

Arnaud Montebourg (PS)

L’ancien ministre du redressement productif a récupéré dans son escarcelle les plus médiatiques des frondeurs, dont les députés Laurent Baumel (Indre-et-Loire), Christian Paul (Nièvre) et Yann Galut (Cher), ainsi que le conseiller départemental Jérôme Guedj (Essone). Sa compagne, l’ancienne ministre et députée de Moselle Aurélie Filippetti, le soutient également.

Benoît Hamon (PS)

L’ancien ministre de l’Education est soutenu par une grosse vingtaine de parlementaires, dont de nombreux frondeurs. Parmi eux, figurent les députés Alexis Bachelay (Hauts-de-Seine), Barbara Romagnan (Doubs), Régis Juanico (Loire) et Pascal Cherki (Paris), ainsi que les sénateurs Jean-Pierre Godefroy (Manche) et Georges Labazée (Pyrénées-Atlantiques). L’ancien maire de Toulouse, Pierre Cohen, a également déclaré son soutien à Benoît Hamon.

>> A lire aussi: Benoît Hamon se rêve en Fillon de gauche

François de Rugy (Parti écologiste)

Le député écologiste est notamment soutenu par la députée écologiste de la Vienne Véronique Massonneau, qui dirige sa campagne. L’ancien membre du parti EELV bénéficie aussi du soutien de ses anciennes collègues Emmanuelle Cosse, aujourd’hui ministre du Logement, et Barbara Pompili, secrétaire d’État chargée de la biodiversité.