J’ai testé l'inscription sur les listes électorales

PRATIQUE Il reste moins d'une semaine pour commencer les démarches administratives…

Coralie Lemke

— 

Il me faut une photocopie de carte d'identité et de mon justificatif de domicile, ainsi que le document Cerfa.
Il me faut une photocopie de carte d'identité et de mon justificatif de domicile, ainsi que le document Cerfa. — C. LEMKE/20MINUTES

Les jours sont comptés. Après samedi, le 31 décembre, il ne sera plus possible de s’inscrire sur les listes électorales pour pouvoir voter à la présidentielle de 2017. Pour aller au plus vite dans vos démarches, 20 Minutes a testé pour vous les trois manières pour s’inscrire sur les listes.

>> A lire aussi : Hollande renonce: Mais à quoi vont vraiment servir les derniers mois de la présidence du chef de l'Etat?

A l’ancienne, par voie postale 

Assise à ma table, je commence par imprimer et remplir le formulaire Cerfa disponible à cette adresse. Avant d’enfiler mon manteau, je fais une photocopie de ma carte d’identité et d’un justificatif de domicile (j’ai choisi ma facture d’électricité) et j’attrape une enveloppe A4 au passage. Avec mes papiers sous le bras, je me rends au bureau de poste de la rue de Vaugirard, dans le 15e arrondissement de Paris.

L'envoi par la Poste peut se faire avec une lettre normale ou en courrier suivi.
L'envoi par la Poste peut se faire avec une lettre normale ou en courrier suivi. - C. LEMKE/20MINUTES

Un conseiller de la Poste me donne quelques recommandations. « Vous pouvez tout à fait choisir un envoi simple. Si vous préférez être sûre que le courrier soit bien arrivé, vous pouvez choisir l’envoi en lettre suivie. C’est une option qui coûte 40 centimes en plus du tarif de l’envoi et qui garantit une réception à J + 2. Grâce à un numéro de suivi, vous pourrez vérifier que la lettre est bien arrivée. »

Pour une lettre de 39 grammes, l'envoi coûte 1,60€ à la Poste.
Pour une lettre de 39 grammes, l'envoi coûte 1,60€ à la Poste. - C. LEMKE/20MINUTES

 

En ce vendredi midi, les bornes d’affranchissement sont libres. Mon courrier fait 39 grammes. Un envoi me coûtera 1,60 euro pour une lettre prioritaire ou 1,40 euro pour une lettre verte. Je recevrai un récépissé de la mairie dans ma boîte aux lettres quelques jours plus tard, et ensuite ma carte électorale, en 2017.

Avantage : il suffit de se rendre dans n’importe quel bureau de Poste.

Inconvénient : il faut éviter de s’y prendre trop tard, afin d’être certain que les documents arrivent à temps. A éviter à l’approche du 31 décembre, donc.

>> A lire aussi : «13 millions de personnes sont gênées en France dans leur droit de vote»

En mairie, le plus humain

Parfois, rien de mieux que d’avoir une personne en chair et en os pour tout vous expliquer. Munie de la photocopie de ma pièce d’identité et d’une copie d’un justificatif de domicile (la liste complète des pièces acceptées est consultable ici), je me rends à la mairie du XVe arrondissement de Paris. Attention, il est impératif de se rendre à la mairie de son domicile.

A la fin du mois de décembre, la queue pour s'inscrire allait jusque sur le parvis à la mairie du XVe arrondissement de Paris.
A la fin du mois de décembre, la queue pour s'inscrire allait jusque sur le parvis à la mairie du XVe arrondissement de Paris. - C. LEMKE/20MINUTES

Je pousse la porte. Bonne surprise, une seule personne attend devant moi. Mais il ne faut pas tarder, m’explique l’agent derrière son bureau. « Tout le monde fait la démarche au dernier moment. En décembre, nous enregistrons 60 % des demandes d’inscriptions sur les listes électorales. Je me souviens de 2012. Le 31 décembre, il y avait la queue du bureau jusqu’au monument aux morts à l’extérieur. »

Sur son ordinateur, l’agent municipal remplit avec moi le document Cerfa. Il récupère aussi mes photocopies. La démarche ne dure que quelques minutes. Avant de s’en aller, je reçois un récépissé sur lequel est inscrit le numéro du bureau de vote qui m’a été attribué. La carte électorale, elle sera envoyée au printemps. « Toutes les cartes de France sont envoyées au même moment par la Poste. Au cas où elle n’arriverait pas dans votre boîte aux lettres, sachez que vous pouvez toujours venir voter avec une simple pièce d’identité, maintenant que vous êtes inscrite », précise le personnel de la mairie.

Avantage : les agents municipaux peuvent répondre aux questions en direct et on repart immédiatement avec le récépissé.

Inconvénient : il risque d’y avoir un peu de queue.

En version moderne, par Internet

J’ai Internet, un scanner chez moi et j’ai surtout la flemme de mettre le nez dehors. Je me rends sur le site du gouvernement pour m’inscrire en ligne. Comme toutes les mairies ne proposent pas ce service, il faut d’abord procéder à une vérification. Il est ensuite obligatoire de se créer un compte sur Mon service public, le site officiel de l’administration française. Je remplis le formulaire en deux clics et je reçois un mail de confirmation la minute qui suit.

Il est possible de s'inscrire en ligne à la mairie du XVe arrondissement.
Il est possible de s'inscrire en ligne à la mairie du XVe arrondissement. - Capture d'écran du site www.service-public.fr

Me voilà sur mon compte personnel. Quatre volets d’informations sont à remplir. A la fin, un espace permet d’ajouter sa pièce d’identité et son justificatif de domicile en pièce-jointe. Durée de l’opération : une dizaine de minutes. Une fois que tout est terminé, je reçois un mail qui indique la référence de mon dossier. Tous les documents sont arrivés à la mairie. Comme pour l’envoi postal, le récépissé et la carte d’électeur arriveront dans ma boîte aux lettres.

Avantage : une démarche gratuite sans même bouger de chez soi.

Inconvénient : c’est si impersonnel que j’ai envie d’appeler la mairie pour savoir si tout leur est bien parvenu.

Si vous ne savez plus si vous êtes inscrit sur les listes, le plus simple reste d’aller en mairie pour vérifier si vous êtes dans les registres. Bon nombre de grandes villes proposent un service de vérification en ligne, comme Paris, Lyon ou Nantes.