Manuel Valls n'ira finalement pas à la convention de la «Belle alliance populaire» du PS

ABSENCE Une déclaration personnelle à cette occasion aurait suscité une bronca des candidats déjà déclarés à la primaire...

20 Minutes avec AFP

— 

Manuel Valls ne se rendra pas à la convention nationale de la
Manuel Valls ne se rendra pas à la convention nationale de la — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

La convention nationale de la « Belle Alliance populaire » se tiendra sans Manuel Valls. L’entourage du Premier ministre a indiqué à l’AFP ce vendredi qu’il ne se rendrait pas à l’événement organisé par le Parti socialiste à Paris.

Tous les regards tournés vers Valls

Peu avant, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, avait annoncé que Manuel Valls ne prendrait finalement pas la parole samedi à ce meeting, dans un communiqué.

Au lendemain du renoncement de François Hollande à se présenter à la présidentielle, les regards sont tournés vers Manuel Valls, qui doit donner sa décision de concourir ou non à la primaire dans les jours à venir.

>> A lire aussi : Service rendu à la gauche ou cadeau empoisonné?

« Après un échange avec le Premier ministre Manuel Valls, nous avons convenu qu’il était plus conforme au but de la Convention nationale de la Belle Alliance populaire contre la droite et François Fillon, que Manuel Valls n’y prenne pas la parole samedi », a écrit Jean-Christophe Cambadélis.

Une bronca en cas de déclaration personnelle

La convention doit se tenir à Paris (XIXe) samedi après-midi. Selon les informations données jeudi par Jean-Christophe Cambadélis, plusieurs ministres devaient s’y succéder à la tribune, avant un « grand discours » de Manuel Valls et la conclusion du premier secrétaire.

>> A lire aussi : Que va faire Manuel Valls maintenant?

Une déclaration personnelle à cette occasion aurait suscité une bronca des candidats déjà déclarés à la primaire initiée par le PS, comme Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon, qui ne s’y exprimeront pas.