Jean-Luc Mélenchon est l'homme politique de gauche le plus populaire de France, selon YouGov

SONDAGE Si François Fillon se classe premier du palmarès YouGov de décembre, les personnes interrogées préfèrent l'homme de l’extrême gauche à Emmanuel Macron...

20 Minutes avec agence

— 

Jean-Luc Mélenchon reçu à l'Elysée, le 25 juin 2016.
Jean-Luc Mélenchon reçu à l'Elysée, le 25 juin 2016. — Y. Bohac / Sipa

Si François Hollande, qui vient d’annoncer qu’il ne se représenterait pas, est le président le plus impopulaire depuis 1945, Jean-Luc Mélenchon est devenu l’homme politiquede gauche le plus populaire de France.

>> A lire aussi : Pour sa campagne, Jean-Luc Mélenchon veut être l'idole des jeunes

L’élu européen figure en bonne place du palmarès YouGov réalisé pour le Huffington Post et ITélé. Il se classe devant François Fillon et Emmanuel Macron. L’ancien sénateur et ministre, qui a reçu le soutien des militants communistes le samedi 26 novembre, contre la volonté de la direction du parti, réunit 78 % d’opinion positive à l’extrême gauche. Chez les sympathisants PS, EE-LV, le match est quasi nul entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Ils obtiennent respectivement 31 % et 30 % d’opinion positive.

 

>> A lire aussi : Présidentielle: Mais pourquoi Jean-Luc Mélenchon «exaspère» les communistes ?

En quatrième position à la présidentielle, selon les sondages

L’ancien ministre de l’Economie fait, quant à lui, le plein d’opinions positives à la fois au Parti socialiste, chez Les Républicains ainsi qu’au centre. Celui qui ne se revendique ni à gauche ni à droite bénéficie toutefois d’un plus large plébiscite chez les sympathisants du centre (38 %).

Si Jean-Luc Mélenchon est populaire dans ce classement YouGov, il n’hérite pas des meilleurs sondages pour la prochaine présidentielle. Dans une enquête commandée par LCI, Le Figaro et RTL, François Fillon arriverait en tête au premier tour devant Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon n’arrive qu’à la quatrième position avec 11,5 % d’intention de vote. Il finirait tout de même devant Manuel Valls.

 

>> A lire aussi : S’il est élu en 2017, Jean-Luc Mélenchon naturalisera Edward Snowden et Julian Assange