Présidentielle: Un pétition réclamant la candidature de Taubira recueille plus de 50.000 signatures

PRIMAIRE A GAUCHE Pour de nombreux sympathisants socialistes, l’ancienne garde des Sceaux est la seule à pouvoir rassembler la gauche…

H. B.
— 
L'ancienne Garde des sceaux Christiane Taubira
L'ancienne Garde des sceaux Christiane Taubira — Jacques Brinon/AP/SIPA

« C’est toute la gauche qui vous réclame, Madame Taubira ! » Une pétition en ligne appelant l’ancienne garde des Sceaux « à l’aide » pour la présidentielle de 2017 a récolté plus de 50.000 signatures ce mercredi matin. Diffusée sur le site Change.org, cette pétition réclame ouvertement la candidature de Christiane Taubira à la primaire de la gauche.

« Face à la déception des années Hollande et au spectre des populismes de la droite de ses extrêmes, qui mieux que vous pour incarner cette gauche de combat, cette gauche d’idées, cette gauche qui rassemble ? », peut-on lire en ouverture de la pétition.

La seule à pouvoir de rassembler la gauche ?

Ce n’est pas la première fois que Christiane Taubira est sollicitée pour se présenter à la primaire de gauche. Après la chute de popularité du président François Hollande après la publication de son livre de confidences, plusieurs élus socialistes auraient sollicité des entrevues avec l’ancienne garde des Sceaux, révèle Libération.

D’autres personnalités, comme l’humoriste Christophe Alévêque, l’ont publiquement appelé au secours. « Elle est la seule personnalité à pouvoir faire un lien entre toutes les gauches ». « Elle est la seule à pouvoir incarner et à insuffler une dynamique […] », avait notamment déclaré l’humoriste dans une tribune publiée le 26 novembre dans Libération.

Christiane Taubira, qui théoriquement dispose encore d’un délai de quinze jours pour une éventuelle candidature à la primaire de gauche, était présente le week-end dernier au « carrefour des gauches » à Bondy, aux côtés notamment de Martine Aubry, Claude Bartolone et Anne Hidalgo afin de chercher des convergences à gauche jugées vitales en vue de l’élection présidentielle.