Primaire à droite: François Fillon l'emporte avec plus de 66% des voix

LIVE François Fillon est le vainqueur du deuxième tour de la primaire de la droite et du centre, et donc candidat à la présidentielle...

M.C., D.B., O. P.-V.
— 

L'ESSENTIEL

  • François Fillon est le grand favori des sondages face à Alain Juppé
  • Le vainqueur de la primaire a de fortes chances d'être au second tour de la présidentielle
  • Le vote a commencé dès samedi soir pour les Français d'Outre-mer et de l'étranger

 

A LIRE AUSSI

 

>> Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.



23h35 : Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi
23h30 : Retour sur le parcours de François Fillon et sa campagneA lire: Objectif Elysée pour un François Fillon largement vainqueur" data-type="customlink" data-url="http://www.20minutes.fr/politique/1969743-20161127-primaire-droite-objectif-elysee-francois-fillon-largement-vainqueur">
23h25 : Revivez la soirée côté JuppéA lire: «On ne comprend pas»... Au QG de Juppé, les militants sonnés par la défaite" data-type="customlink" data-url="http://www.20minutes.fr/politique/1969719-20161127-primaire-droite-comprend-qg-juppe-militants-sonnes-defaite">
23h10 : Revivez la soirée au milieu des soutiens de François FillonA lire: Au QG de François Fillon, on salue la victoire de «la force tranquille»" data-type="customlink" data-url="http://www.20minutes.fr/politique/1969711-20161127-primaire-droite-qg-francois-fillon-salue-victoire-force-tranquille">
22h58 : Vidéo - Une poignée du main et une blessure au nez pour François Fillon
22h54 : Séance de rattrapage avec le programme de François FillonCi-dessous, la synthèse des mesures proposées par le candidat LR à l'élection présidentielle.Ultra-libéral, pro-russe... Le programme de François Fillon" data-type="customlink" data-url="http://www.20minutes.fr/politique/1965363-20161121-primaire-droite-economie-ultra-liberale-politique-etrangere-pro-russe-programme-francois-fillon">
22h45 : 66,6% des votes pour F. FillonPlus de 96% des bureaux de vote ont été dépouillés, annonce Anne Levade. 66,6% des voix vont à F. Fillon, 33.4% à A. Juppé
22h40 : Valérie Pécresse réagit sur Facebook (mais n'était pas au QG d'Alain Juppé)

22h25 : François Fillon en tête dans presque tous les départementsDans son département de la Sarthe, selon les résultats provisoires disponibles à 22h, François Fillon recueille 87,5% des voix et dans la Mayenne voisine 81,1%.Il dépasse les 75% dans près d'une quinzaine d'autres départements : Var (79%), Haute-Saône (79%), Loir-et-Cher (77,9%), Vendée (77,4%), Alpes-Maritimes (77,2%), Orne (77%), Vosges (76,3%), Aube (76,2%), Eure-et-Loir (75,9%), Meuse (75,6%), Haute-Corse (75,4%), Jura (75,4%), Pyrénées-Orientales (75,4%), et, en outre-mer, en Nouvelle-Calédonie (77,6%).Alain Juppé est de son côté en tête en Gironde (60,9%), en Corrèze (50,6%), et en Guyane (53,8%).


22h22 : La barre des 4 millions de bulletins dépouillés a été franchiePour suivre les résultats en direct, .
22h10 : Pour Bayrou, le projet de Fillon «pose de nombreuses questions»François Bayrou, le président du MoDem et soutien d'Alain Juppé, a émis des doutes sur le projet de François Fillon, jugeant qu'il «pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société, qui vont apparaître dans les semaines qui viennent». «Ces questions devront trouver réponse», écrit le maire de Pau dans un communiqué.Le centriste, qui avait dit qu'il se présenterait à la présidentielle si Nicolas Sarkozy emportait la primaire, s'est demandé si le projet de Fillon était «au point d'équilibre qu'exige l'avenir de la France».
22h03 : Les résultats après le dépouillement de 9512 bureauxFrançois Fillon : 66.8% (2648041 voix)Alain Juppé : 33.2% (1316286 voix)Et 11960 votes blanc ou nuls.
22h : Le discours de François Fillon en vidéo
21h51 : Poignée de main entre les deux hommes au siège de la Haute autorité




21h50 : Karine Lemarchand, qui avait questionné François Fillon sur ses sourcils, a un jeu de mot à faire
21h47 : François Fillon champion de la droite


21h45 : Une vague Fillon dans presque tous les départements


21h40 : L'émotion d'Alain Juppé quand il reconnaît la victoire de François Fillon
21h40 : Alain Juppé ou l'éternel revenant de Bordeaux


21h34 : Encore 0,3% de votes blancs ou nulsAlors qu'il reste environ 1.500 bureaux de vote à dépouiller, 10.653 personnes au moins se sont déplacées et ont versé 2€ pour voter blanc ou nul.
21h31 : «Les électeurs ont trouvé en moi les valeurs françaises»François Fillon a estimé dans son discours victorieux que «les électeurs de la droite et du centre ont trouvé dans (s)a démarche les valeurs françaises auxquelles ils sont attachés».Dans son discours depuis son QG parisien, émaillé de cris «Fillon président», l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a également déclaré avoir «le devoir de vaincre l'immobilisme et la démagogie» et clamé que «la gauche, c'est l'échec, l'extrême droite, c'est la faillite».
21h30 : Valérie Boyer explique la croix apparente qu’elle affichait sur le plateau de France 2Sur les réseaux sociaux, la croix autour du cou de la porte-parole de François Fillon a beaucoup fait parler. Voici la réponse de l’intéressée à FranceInfo.La croix autour du cou de Valérie Boyer sur le plateau de @France2 fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. Voici sa réponse : pic.twitter.com/oyfqB66xvR— franceinfo plus (@franceinfoplus) 27 novembre 2016
21h24 : Les résultats après le dépouillement de 8081 bureaux de voteFrançois Fillon : 67.4% (2067379 voix)Alain Juppé : 32.6% (1001276 voix)
21h10 : François Fillon a une pensée pour Sarkozy et Juppé«Les électeurs doivent être salués pour s’être emparés de ce rendez-vous démocratique. C’est une victoire de fond bâtie sur des convictions. Progressivement, j’ai senti cette vague qui a brisé tous les scénarios écrits d’avance. Ce quinquennat qui s’achève a été pathétique, nous devons y mettre un terme et repartir de l’avant comme cela n’a jamais été fait depuis trente ans. Ce soir, j’ai une pensée particulière pour Nicolas Sarkozy. J’adresse à Alain Juppé un message d’amitié, d’estime et de respect. Alain est un homme d’Etat et il le reste. Voilà pourquoi ce soir je tends la main à tous ceux qui veulent servir notre pays.»#fillon déjà offensif taille le #fn et les socialistes. #PrimaireDroite #Laprimaire pic.twitter.com/tKrnIuYn0Z — Thibaut Le Gal (@LGThibaut) 27 novembre 2016


21h : Alain Juppé souhaite « bonne chance » au vainqueurLe finaliste s’est exprimé depuis son QG dans le 15e arrondissement de Paris : «Je voudrais tout d’abord remercier les Françaises et les Français. Les résultats ne sont évidemment pas à la hauteur de mes espérances. Je termine cette campagne comme je l’ai commencée, en homme libre. Je félicite François Fillon pour sa large victoire. J’apporte dès ce soir mon soutien, je lui souhaite bonne chance dans sa campagne présidentielle et la victoire en mai prochain. Quant à moi, je vais me consacrer à mon activité de maire de Bordeaux.»#Juppé félicite #Fillon et annonce qu'il le soutiendra #PrimaireDroite pic.twitter.com/mOui6LdKYB— Laure Cometti (@la_comete) 27 novembre 2016
20h56 : Alain Juppé timidement applaudi au QG de François Fillon#juppe rapidement hué à la télévision au QG de #fillon puis viennent les applaudissements pic.twitter.com/IoRf0f3vPJ— Thibaut Le Gal (@LGThibaut) 27 novembre 2016
20h54 : Marine Le Pen réagit depuis La RéunionLa présidente et candidate du Front national, en déplacement à La Réunion, a déclaré dimanche avoir «toujours pensé» que François Fillon «serait un très bon candidat» face à elle au second tour de la présidentielle, le jugeant «le porte-parole de ce que l'UE a produit de pire en termes d'idéologie».«François Fillon, Henri Guaino a raison quand il dit que c'est le pire programme de casse sociale qui n'ait jamais existé, le pire», a-t-elle expliqué devant la presse lors d'un déplacement à Saint-Louis, peu avant l'annonce officielle des premiers résultats partiels.C'est aussi pour elle «le pire programme européiste qui n'ait jamais existé. Jamais aucun candidat n'est allé aussi loin dans la soumission aux exigences ultralibérales de l'Union européenne», a-t-elle insisté.
20h51 : Nicolas Sarkozy appelle au rassemblement derrière François FillonL'ex-chef de l'Etat, éliminé au premier tour de la primaire, a adressé ses félicitations à son ancien Premier ministre dans un communiqué.


20h47 : Les estimations après le dépouillement de 5307 bureaux de vote sur 10229François Fillon : 68.4%1124386 voixAlain Juppé : 31.6%519162 voix
20h45 : Vidéo - François Fillon en tête selon les premières estimations
20h40 : Jean-François Copé appelle au rassemblementMessage de «celui qui a fait le plus petit score à celui qui a fait le plus grand».Copé il prouve chaque jour un peu plus qu'il a aucune race, c'est terrifiant pic.twitter.com/izEVqmZRMH— Freezze (@Freezze) 27 novembre 2016
20h31 : Le dépouillement en direct sur le site de la primaireVous pouvez suivre l'évolution du résultat , qui a commencé à afficher le dépouillement général. Les résultats plus complets arriveront entre 23h et minuit.
20h30 : Une Marseillaise entonnée chez François FillonEt déjà la marseillaise qui retentit au QG de #fillon #Laprimaire pic.twitter.com/BW6xOF1Id9— Thibaut Le Gal (@LGThibaut) 27 novembre 2016
20h23 : 69,5% des voix pour Fillon (résultats partiels)Anne Levade, présidente de la Haute autorité de la primaire, annonce les résultats partiels à partir de 2.121 bureaux : François Fillon recueille 69,5% des voix et Alain Juppé 30.5%.Énorme explosion de joie à l'annonce des resultats. Fillon largement en tête. #Laprimaire #fillon pic.twitter.com/wYoxYuIbcA— Thibaut Le Gal (@LGThibaut) 27 novembre 2016


20h20 : La confiance chez les soutiens de François Fillon






20h12 : Les premiers résultats vont tomber de manière imminente


20h08 : Les journalistes attendent François Fillon à la maison de la Chimie, dans le 7e arrondissement parisienAu QG de #Fillon surtout des journalistes pour l'instant #PrimaireDroite pic.twitter.com/xMoi7MMPfU— Thibaut Le Gal (@LGThibaut) 27 novembre 2016
20h06 : Point fromage chez Alain Juppé


20h02 : Guillaume Peltier, porte-parole des Républicains, donne le résultat à Neung-sur-Beuvron, dans le Loir-et-Cher


19h50 : Point buffets prévus




19h48 : Chez les soutiens de Juppé, encore de l'espoir






19h46 : Frigide Barjot aperçue au QG de F. Fillon


19h40 : Le second tour confirme la réussite financière de la primaireAvec une estimation de 4,2 à 4,6 millions de votants pour ce second tour, la primaire devrait dégager au moins 8 millions d'euros de bénéfices pour le parti Les Républicains, montant qui servira en théorie à financer la campagne du candidat désigné. Les explications de 20 Minutes.
19h32 : Pour l'instant, surtout des journalistes au QG d'Alain JuppéLe local de l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, dans le 15e arrondissement de Paris, ouvre au militant à partir de 19h30.




19h30 : 15% d'électeurs de gauche selon Elabe (comme au premier tour)L'institut de sondage avance que 64% des votants ce dimanche sont sympathisants de la droite et du centre. 15% seraient de gauche (même estimation qu'au premier tour de la part d'Elabe).


19h25 : Les premiers résultats pas avant 20h30Comme la semaine passée, c'est Thierry Solère qui annoncera les premières estimations. Elles seront disponibles .
19h23 : 4,2 à 4,6 millions de votants selon l'institut ElabeDimanche dernier, 4,3 millions de personnes avaient voté au premier tour.


19h20 : Le coup des deux cents pièces de 1 centime a été fait à Cannes aussi


19h : Les bureaux de vote fermentNormalement, tous les lieux où le vote est possible commencent à fermer à 19h. En cas d'attente importante, les personnes arrivées avant 19h pourront donner leur voix.


18h43 : Chez François Fillon aussi, la participation est en hausse


18h40 : Un troisième signalement à Nice par l'équipe Juppé


18h35 : Forte mobilisation dans le fief de Juppé


18h30 : Il reste une demi-heure avant la fermeture officielle des bureaux de voteMais comme la semaine passée, si l'attente est forte, les derniers arrivés (avant 19h quand même) pourront effectuer leur vote après l'heure limite.
18h26 : Participation en hausse de 4,5% à 17h, un peu moins de trois millions de votants


18h25 : Deux signalements déposés par l'équipe JuppéSelon , des problèmes ont été rencontrés par des électeurs d'Alain Juppé dans deux bureaux à Pantin (Seine-Saint-Denis) et Montauban (Tarn-et-Garonne). L'quipe du candidat aurait déposé un signalement pour chacun de ces cas.
18h12 : L'une des conseillères en communication de François Fillon confiante
17h33 : Les sympathisants de gauche vraiment plus mobilisés qu'au premier tour?






17h20 : Thierry Mariani, soutien de Fillon, nargue les électeurs de gaucheLe député de la 11e circonscription des Français de l'étranger, qui a apporté son soutien à François Fillon depuis longtemps, ironise sur les 2 euros versés par les sympathisants de gauche. A noter que la procuration n'étant pas autorisée pour ce scrutin, Thierry Mariani, qui a tweeté depuis Moscou, n'a lui-même pas voté à la primaire.


16h49 : C'est l'histoire de deux hommes...a analysé la relation Juppé-Fillon, qui se sont d'abord alliés contre Nicolas Sarkozy, avant de devenir rivaux.


16h45 : A Toulouse, la primaire continue à attirer les électeurs de tous bords

«A l’instar de la tendance départementale, qui enregistre une hausse de plus de 10 % du nombre de votants à midi, dans certains bureaux, ils sont beaucoup plus nombreux à avoir émargé que dimanche dernier», a constaté notre journaliste dans la ville rose. 

16h41 : Marine Le Pen se paye Fillon sur Twitter, comme s’il avait déjà gagnéEn déplacement à La Réunion, la présidente du Front national s’en est donnée à cœur joie contre François Fillon, dans un discours relayé sur Twitter. Comme si c’était acquis qu’il serait son concurrent à la présidentielle.




16h36 : Alain Juppé n'a pas hésité à s'afficher avec sa fille pour l'occasionLa jeune fille ne s'était pas montrée pendant la campagne aux côtés de son père.


16h34 : Le parcours des candidats en infographie


16h29 : Dans les rédactions, la tension monte
16h23 : A Sablé-sur-Sarthe, c'est des «messages d’amour qu'on met dans l’enveloppe»Dans son fief électoral, François Fillon compte des groupies de longue date, qui sont venues en nombre pour voter une fois de plus pour lui, comme l'a constaté notre journaliste sur place. Lisez son reportage
16h14 : Pour certains, on a le choix entre Dupont et Dupont
16h01 : Les électeurs de gauche raillés sur Twitter
15h47 : A Sablé-sur-Sarthe, on suivra les résultats...de l'Elysée!


15h35 : «Fillon, c'est la mort de la Sécurité sociale» pour Pierre LaurentLe programme de François Fillon, favori de la primaire de la droite, «c'est la mort de la Sécurité sociale», a dénoncé dimanche le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent.«Quand on dit d'un côté, on va supprimer 500.000 fonctionnaires, alors qu'on sait qu'une grande partie travaille dans les hôpitaux et que de l'autre on dit qu'il va falloir continuer à dérembourser les médicaments, laisser aux assurances privées une grande part de la sécurité, ce programme-là, c'est la mort de la Sécurité sociale», a jugé Pierre Laurent, invité de l'émission Dimanche politique sur France 3.
15h34 : Le deuxième tour de la primaire en quelques images


15h32 : La participation en hausse dans le Nord


15h23 : Le parcours de Fillon en images


15h17 : Les photos funs des deux candidats ressortent


15h15 : Pendant ce temps là, à gauche...Selon la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, François Hollande et Manuel Valls «ne se présenteront pas l'un contre l'autre». «Je crois que l'un ne se présentera pas contre l'autre. Ce n'est pas raisonnable, ce n'est pas envisageable. François Hollande et Manuel Valls partagent le même bilan, les mêmes valeurs», a déclaré la ministre lors de l'émission Le Grand Jury sur RTL/Le Figaro/LCI.
15h13 : Les points de différenciation des deux hommes en un coup d'oeil


15h07 : Le sort de Laurent Wauquiez à la tête des LR après la primaire est en questionDepuis la fin du mois d'août, Laurent Wauquiez est président par intérim du parti «Les Républicains». Un poste qu'il aimerait garder. Mais le fait qu'il ait soutenu Nicolas Sarkozy au premier tour risque de lui compliquer la tâche.
15h04 : La colère du clan Fillon contre les électeurs de gauche à cette primaire monte d’un cranValérie Boyer, la porte-paroles de François Fillon a clairement exprimé sa grogne sur Twitter.


15h : Nadine Morano médiatise son voteElle a affiché clairement son raliement à François Fillon cette semaine.


14h48 : Les soutiens de Juppé reprennent (un peu) espoir


14h40 : Des fillonistes sont inquiets






14h35 : Le programme de Fillon en matière de santé aurait-il énervé ?20 minutes a analysé les mesures chocs qu’il propose dans. Certaines ont pu soulever des inquiétudes chez les électeurs et les inciter à voter, comme le souligne ce Twittos.
14h31 : Certains électeurs de droite promettent qu’ils voteront à la primaire de gaucheIls n’apprécient pas que des électeurs de gauche interviennent dans leur scrutin et veulent leur rendre la monnaie de leur pièce.




14h27 : Le concours de blagues est lancé sur Twitter






14h26 : On vote plus à BordeauxA Bordeaux ce dimanche matin, les bureaux de vote de la primaire à droite ont enregistré une hausse de la participation estimée à 15% par rapport au premier tour mais avec surtout 15 à 20% de «nouveaux électeurs», selon notre journaliste local.
14h24 : Martinez prévient que «la mobilisation sera d'actualité» en cas de victoire de la droite en 2017Le numéro un de la CGT a prévenu dimanche sur France Inter que «la mobilisation sera d'actualité» si le programme de la droite en matière sociale devait être appliqué, assurant qu'il était «contesté par les Français».«Les gens aujourd'hui s'expriment plus pour un rejet de ce qui existe que pour une perspective», ce qui «ne veut pas dire une adhésion au programme», considère Philippe Martinez.
14h17 : A quoi serviront les euros récoltés pour la participation à la primaire ?Dans un article de , on apprend que« la Haute autorité a dû payer ses salariés et ses locaux, dépenser de l’argent pour communiquer sur le scrutin, s’offrir un site pour le vote des Français de l’étranger » ou encore financer du matériel de vote. Par ailleurs, les bureaux de vote sont parfois prêtés et parfois loués par les mairies. Les sous de la primaire vont donc être vite utilisés pour rembourser toutes ces dépenses.


14h11 : Un électeur paye ses 2 euros en pièces de 1 centime !Provocation ou envie de se débarrasser de sa menue monnaie ? En tout cas, un électeur de Quimper n’a pas hésité à sortir 200 pièces d’1 centime pour participer à la primaire, ainsi que le relate .
14h04 : Participation en hausse en Haute-Garonne aussi


14h : Ceux qui votent ce dimanche alors qu'ils n'ont pas voté la semaine dernièrePriscilla et Gaëlle, un couple de femmes enseignantes, n'avaient pas, voté au premier tour: «La nature du candidat en tête au premier tour, qui sera potentiellement au second tour de la présidentielle, nous a décidées», expliquent-elles à l'AFP. L'éducation, l'adoption pour les couples homosexuels ont été des thèmes déterminants pour elles.
13h53 : Elle fait 400 km pour aller voterUne dame qui a déménagé à Angers mais qui vote encore à La Teste (Gironde) a «fait 400 kms rien que pour venir voter», raconte .
13h43 : Et si les fonctionnaires votaient pour faire barrage à François Fillon?La question est posée dans par le politologue Thomas Guénolé. «François Fillon veut supprimer un demi-million de postes de fonctionnaires. Et surtout, il veut faire passer les fonctionnaires aux 39 heures payées 35, c'est-à-dire une baisse de leur salaire réel de 11%. Dans ces conditions, il est parfaitement possible que des fonctionnaires viennent voter Juppé en masse pour faire barrage à François Fillon. On aurait donc là une mobilisation à caractère socioprofessionnel, et non pas idéologique», indique-t-il.
13h40 : Un nouveau point sur la participation sera fait à 17hIl permettra de confirmer si la mobilisation est effectivement en hausse par rapport au premier tour, où 4,3 millions de personnes s'étaient déjà déplacées, ou si les électeurs ont voté plus tôt pour éviter les longues files d'attente constatées la semaine dernière.
13h33 : Hausse des votes dans les Alpes-MartimesA midi dans les Alpes-Maritimes, la participation à la primaire de la droite est de 12%.C'est un peu plus que la semaine dernière, au premier tour, où elle tournait autour de 10% à la même heure, nous informe notre journaliste sur place.
13h33 : Participation en légère baisse à LilleLa participation » à Lille, selon coordinateur des bureaux de vote lillois. Mais pour François Kinget, les électeurs de gauche sont à nouveau venus voter.
13h28 : Que vont faire les candidats d'ici ce soir?«On va regarder un vieux film», a déclaré ce dimanche matin Pénélope Fillon. Son mari se rendra ensuite à la Maison de la chimie à Paris.De son côté, Alain Juppé restera en famille avant de retourner à son QG de campagne Bd Raspail en fin d'après-midi.
13h26 : Le programme économique des candidats en infographie


13h21 : A Rennes, la participation reste très forteA midi, le taux de participation pour ce duel entre François Fillon et Alain Juppé était équivalent à celui du premier tour. Notre journaliste sur place le raconte
13h09 : Participation est en hausse de 10 % à 15 % dans certains bureaux de vote à LyonSelon notre journaliste sur place, la participation est en hausse de 10 % à 15 % dans certains bureaux de vote à Lyon. « Beaucoup de gens qui ne sont pas venus voter dimanche dernier, se sont déplacés aujourd’hui », constate l’un des assesseurs du bureau, situé à côté de l’Hôtel de Ville. Depuis ce matin, les électeurs défilent en continu.Mais pas de files d’attente interminables comme lors du premier tour. « C’est fluide. La semaine dernière, on avait des pics de fréquentation très importants où les gens attendaient parfois 35 minutes avant de voter, puis des périodes creuses. Cette fois, les gens ne patientent guère plus de 5 minutes mais il n’y a aucun temps mort depuis 8 heures ce matin », poursuit le jeune homme.


13h03 : Alain Juppé se montre moins amer sur Twitter
12h54 : Dans les pas d'Alain Juppé ce dimanche matinA Bordeaux, notre journaliste était présent dans le bureau de vote d'Alain Juppé et a suivi son intervention, teintée d'amertume. C'est à lire


12h52 : A Strasbourg, on vote autant que la semaine dernièreAu bureau de vote du centre-ville de Strasbourg, à l'école Saint-Thomas, 266 personnes avaient voté à 12h contre 280 au premier tour. Sur 4.543 inscrits.Une participation quasiment au même niveau que dimanche dernier donc, même si elle semble «plus diluée» pour ce second tour.Du côté des organisateurs au bureau de vote, «on est content» de ce chiffre: «à cause du marché de Noël, on circule moins facilement dans le centre-ville de Strasbourg. C'est plus compliqué pour les personnes âgées qui ont du mal à se déplacer.»Dans ce bureau de vote, au premier tour, le taux de participation final s'était élevé à 14,93%.


12h32 : Hausse de la participation de «10 à 15%» à 12h00 au second tourLa participation à la primaire à la droite est, à 12h, en hausse «de 10 à 15%» au second tour par rapport au premier, a déclaré dimanche sur BFMTV le président de la commission d'organisation, Thierry Solère.Selon des chiffres portant sur 67% des bureaux, Thierry Solère a indiqué que 1,27 million d'électeurs se sont rendus aux urnes contre 1,138 million dimanche dernier.




12h29 : Les propos de Juppé agacent certains observateurs


12h17 : Fin du suspense à partir de 20h30Les premiers résultats, régulièrement actualisés, devraient être publiés à partir de 20h30.
12h07 : Mais au fait, qu'ont fait les candidats samedi?Alain Juppé a tenu à souligner que lui aussi aimait les familles !Quant à François Fillon, il a fait une diète médiatique à la veille du second tour de la primaire.


12h03 : Quels sont leurs projets pour la planète?20 minutes fait le point
12h01 : Les fans de Fillon vantent sa droiture


11h56 : Pour Mélenchon, Juppé et Fillon c'est bonnet blanc, blanc bonnet


11h52 : Les détracteurs de Fillon s'en donnent à coeur joie...


11h41 : Quel que soit le résultat, la droite aura gagné la primaire pour Thierry SolèreInvité d' ce dimanche, le président du comité d’organisation de la primaire s’est déclaré satisfait de son déroulement ? Le débat « n’a jamais viré au pugilat », a-t-il souligné. « Toutes les conditions sont réunies pour que la droite se rassemble derrière son champion pour la présidentielle », estime-t-il.


11h28 : Bruno Lemaire a voté«Je souhaite la victoire de François Fillon» a-t-il rappelé, avant d'évoquer l'après primaire. «Le plus important ce soir c'est le rassemblement» pour «préparer la prochaine élection présidentielle».


11h15 : Pénélope Fillon a votéSi vous souhaitez en savoir plus sur la femme du favori à la primaire de droite, relisez l'article de 20 minutes


11h03 : Pourquoi les électeurs de gauche se mobilisent?20 minutes a fait le point sur la question. Et un élécteur a expliqué sa démarche à BFMTV.
11h02 : Des infiographies pour tout comprendre


10h59 : Le FN insiste sur le non renouvellement de la classe politique


10h55 : Mais au fait, quelles sont les conditions à respecter pour voter?20 minutes vous rappelle tout.
10h44 : NKM croit encore en la victoire de JuppéElle l'a répété en allant voté ce dimanche. «Une élection c'est toujours plein de surprise, il faut faire son maximum et tenter de convaincre jusqu'au bout», a-t-elle déclaré.


10h34 : Juppé dénonce une « campagne dégueulasse »Avant de tourner les talons, le maire de Bordeaux a fustigé la « campagne dégueulasse » dont il a fait l’objet, faisant allusion aux accusations de complaisance avec l’islam politique qui ont circulé à son propos sur les réseaux sociaux. Certains Twittos le surnommant même « Ali Juppé ».Un discours qui laisse penser à certains observateurs que le candidat ne croit plus en une victoire possible.




10h29 : Alain Juppé a voté aussiAlain Juppé est arrivé au bureau de vote de Bordeaux Cauderan. Il avait l’air assez décontracté et a voté, avant de s’entretenir avec les journalistes sur place.« Ça va plutôt bien, c’est une belle journée », a déclaré le maire de Bordeaux devant une nuée de caméras et de photographes. « C’était une belle campagne, j’ai défendu mes idées jusqu’au bout, j’espère que ça va marcher », a-t-il ajouté.
Alain Juppé, le 27/11/2016 lors du 2 eme tour de la primaire de droite à Bordeaux.
Alain Juppé, le 27/11/2016 lors du 2 eme tour de la primaire de droite à Bordeaux. - M. Bosredon/20minutes
10h25 : François Fillon a votéL'ancien Premier ministre a voté à la mairie du VIIe arrondissement. «J'attends le verdict des électeurs, ce sont eux qui parlent, pas le candidat», a simplement commenté le candidat devant les nombreux journalistes l'attendant à la sortie du bureau de vote.


10h20 : Des électeurs se plaignent de ne pas pouvoir voterUne de nos lectrices nous informe qu’une dizaine d’électeurs ne peuvent pas voter rue des Pyrénées à Paris. « Les assesseurs nous soutiennent qu’il est impossible de voter car il n’y a pas de monde pour ouvrir le bureau ! », s’offusque-t-elle. « Nous sommes en quartier populaire, votant plutôt à gauche comme par hasard ! », souligne-t-elle, en expliquant que les assesseurs restent flous sur le moment auquel ouvrira réellement le bureau de vote.
10h06 : Juppé et Fillon sont des experts du cumul des mandats


10h02 : De véritables explications de texte pour expliquer pourquoi ils ne voutront pas Fillon


10h : Certains électeurs de droite se réjouissent de la participation des sympathisants de gauche !


9h58 : Beaucoup de votants dans le fief filloniste




9h53 : De Madagascar, Hollande appelle les Français à «se rassembler»«Nous devons montrer ce qu'est la France partout, comment nous devons nous rassembler quelles que soient les circonstances, quelles que soient les échéances, quelles que soient les épreuves, quels que soient les choix que nous aurons à faire. Nous rassembler, c'est l'essentiel», a déclaré ce dimanche le président de la République dans un discours devant la communauté Française de Madagascar.


9h45 : Au bureau de vote d'Alain Juppé, il y a plus de journalistes que de votantsAu bureau de vote de Bordeaux Cauderan, Alain Juppé est attendu vers 10h. Mais les photographes et journalistes sont déjà bien en place, comme l'a constaté notre journaliste sur place.
Le bureau de vote de Bordeaux Cauderan où Alain Juppé doit voter à la primaire.
Le bureau de vote de Bordeaux Cauderan où Alain Juppé doit voter à la primaire. - M. Bosredon/20minutes
9h41 : Les comiques sont de sortie sur Twitter


9h18 : Le hastag #JeNeVoteraiPasFillonParceQue fleurit sur TwitterSous le hastag #JeNeVoteraiPasFillonParceQue, les twittos sont invités à exprimer leur désaccord avec François Fillon. Apparu samedi, ce hastag tourne à plein régime sur le réseau social. Les Twittos en profitent pour fustiger le programme de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.






8h58 : Pendant ce temps-là, à gauche...

L'épilogue de cette primaire devrait lancer définitivement les hostilités pour l'élection présidentielle de 2017. A gauche, dès lundi, tous les regards se tourneront vers François Hollande, qui doit annoncer très prochainement s'il brigue ou non un second mandat dans une ambiance électrique avec Manuel Valls,  qui se verrait bien lui aussi porter les couleurs du PS.

8h50 : Qui soutient qui à droite?

Outre la plupart des sarkozystes, François Fillon a enregistré le soutien de Bruno Le Maire et du président du Parti Chrétien-Démocrate Jean-Frédéric Poisson. Alain Juppé, de son côté, a été rejoint par Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé.



 

8h39 : Où trouver mon bureau de vote? Faut-il signer la charte? Peut-on voter au deuxième tour si l'on a pas voté au premier? Faut-il amener une pièce de deux euros?

Toutes ces questions légitimes trouvent leur réponse par ici.

8h34 : Un vote par minute, qui dit mieux?


 

8h29 : Nicolas Sarkozy a déjà voté

La semaine dernière, il avait grillé la file d'attente. Ce dimanche, l'ancien président s'est rendu dès l'ouverture des bureaux de vote dans le XVIe arrondissement de Paris.





 

8h24 : Des bureaux de vote voient déjà une certaine affluence dès l'ouverture

A Bordeaux ou dans les Alpes-de-Haute-Provence, les électeurs sont matinaux.





 

8h17 : Une petite piqûre de rappel sur les programmes des deux candidats?

C’est sûr, les programmes de François Fillon et d’ Alain Juppé ont bien des points communs. Mais il y a quand même des différences notamment sur degré de libéralisme économique, l’immigration l’attitude envers la Russie… 20 Minutes vous a concocté sept articles pour savoir ce que prévoient les candidats en matière d'économie, d'éducation, de sécurité, de nucléaire ou de politique internationale.

8h11 : Les électeurs de gauche vont-ils se déplacer pour soutenir Alain Juppé?

Ils avaient pesé (dans des proportions difficiles à estimer) en votant contre Nicolas Sarkozy au premier tour. Les électeurs de gauche vont-ils de nouveau aller voter? « Leur objectif étant de ne pas avoir à choisir à terme entre Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, disons que le contrat initial est rempli. François Fillon a en outre une personnalité moins "repoussoir" que Nicolas Sarkozy », observe Yves-Marie Cann, directeur des études politiques de l’institut Elabe. Toutes nos explications par ici.

8h04 : Les sondages donnent 61 à 65% des voix à François Fillon

Le député de Paris est le grand favori avec son score supérieur à 44% au premier tour. Il devrait notamment bénéficier de bons reports des voix des électeurs de Nicolas Sarkozy (20,7%), qui a lui-même dit qu'il voterait pour son ancien Premier ministre. Mais le camp d'Alain Juppé espère une surprise comme celle du premier tour. Du reste, la participation de ce second round reste extrêmement difficile à estimer.

8h00 : Les bureaux de vote ont ouvert en métropole

Bienvenue sur ce live du deuxième tour! Comme dimanche dernier, les électeurs de métropole peuvent se présenter dans les 9.922 bureaux de vote (il y en a 10.228 en comptant l'Outremer) jusqu'à 19h ce soir, alors que les 58.472 Français de l'étranger ont pu voter dès samedi.