Les infos du matin: Un débat terne et décousu, décès suspects à Nantes et Trump digne de «confiance»

RECAP' « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin…

L.B.

— 

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé lors du troisième débat de la primaire à droite, le 17 novembre 2016
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé lors du troisième débat de la primaire à droite, le 17 novembre 2016 — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Un dernier débat de la primaire à droite terne et décousu

Un débat touffu, parfois confus, une réponse indignée de Nicolas Sarkozy sur les affaires judiciaires, et trois favoris qui évitent de s'attaquer frontalement: l'ultime débat télévisé de la primaire de la droite  n'a pas tenu ses promesses à trois jours du premier tour. Selon deux sondages réalisés à chaud après le débat, Alain Juppé et François Fillon ont tiré le mieux leur épingle du jeu.

>> Revivez le débat par ici

 

Trois décès suspects au CHU de Nantes

Les patients été traités par chimiothérapie. La ministre de la Santé Marisol Touraine a saisi jeudi l’Inspection générale des Affaires sociales (Igas) après le décès de trois patients au CHU de  Nantes, à la suite de « complications graves », a annoncé le ministère.

Les quatre patients, atteints de lymphome et qui suivaient une cure de chimiothérapie intensive avec auto-greffe, ont reçu un traitement « comprenant le médicament cyclosphosphamide en remplacement du médicament melphalan généralement utilisé », précise dans un communiqué le ministère.

Le Premier ministre japonais prêt à faire «confiance» à Donald Trump

Shinzo Abe a assuré que Donald Trump était un leader en lequel  il pourrait avoir «confiance». Le magnat de l'immobilier a reçu jeudi le Premier ministre japonais en même temps qu'il menait d'intenses consultations pour attribuer les principaux portefeuilles de son administration. Même s'il n'a pas dévoilé la teneur de leurs discussions, le Premier ministre japonais a qualifié de «chaleureuses» et «franches» ses premières discussions avec le successeur de Barack Obama.