VIDEO. Primaire à droite: Bruno Le Maire dénonce le manque de «respect» de Jean-Pierre Elkabbach

DEBAT Bruno Le Maire a vivement réagi à une question de Jean-Pierre Elkabbach ce jeudi soir lors du troisième débat de la primaire de la droite et du centre…

L.C.

— 

Bruno Le Maire, lors du dernier débat de la primaire à droite, le 17 novembre.
Bruno Le Maire, lors du dernier débat de la primaire à droite, le 17 novembre. — France2

« Mais qu’est que vous dites Jean-Pierre Elkabbach ? » Bruno Le Maire a vivement réagi à une question de Jean-Pierre Elkabbach ce jeudi soir lors du troisième débat de la primaire de la droite et du centre. Le journaliste venait de sous-entendre que le candidat serait éliminé dimanche.

>> A lire aussi : Suivez le troisième débat de la primaire à droite en direct

Réagissant à une question sur la déclaration de candidature à la présidentielle d’Emmanuel Macron, Bruno Le Maire a souhaité que « ce renouvellement que l’on voit partout » se produise aussi à droite. « Pourquoi ça ne fonctionne pas alors avec vous ? », a demandé le journaliste Jean-Pierre Elkabbach.

« Je n’ai pas à recevoir de leçons de votre part sur ma candidature »

« Mais qu’est que vous dites Jean-Pierre Elkabbach ? Qu’est-ce qui vous dit que ça ne va pas fonctionner ? », s’est indigné Bruno Le Maire. « Vous connaissez déjà le résultat de dimanche ? Vous savez ce que vont voter les Français ? », a-t-il demandé.

« Vous savez il y a une France des sondages, il y a une France des commentateurs, il y a une France des journalistes, elle est totalement libre, elle a le droit de le commenter. Et il y a la France des Français… », a ajouté le député de l’Eure.

« On en reparlera lundi matin », l’a alors interrompu Jean-Pierre Elkabbach.

« Monsieur Elkabbach. Je suis candidat à la primaire, ça mérite tout simplement le respect de votre part », a répondu Bruno Le Maire. « Je n’ai pas à recevoir de leçons de votre part sur ma candidature », a-t-il ajouté.

La « joute » verbale a été postée sur Twitter par l’équipe de Bruno Le Maire.

D’autres internautes ont réagi, critiquant l’attitude de Jean-Pierre Elkabbach sur Twitter.

Le YouTubeur Hugo Travers a aussi réagi :

Certains ont ressorti une archive datant de... 1978. Sur le plateau de «Cartes sur table», sur Antenne 2, Georges Marchais, secrétaire du Parti communiste, s'était agacé face aux questions de Jean-Pierre Elkabbach, avant de lui lancer : «C'est extrêmement désagréable de discuter avec vous».

 

>> Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées ? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.