Présidentielle 2017: Près de la moitié des étudiants affirment qu'ils bouderont les urnes

SONDAGE Chez l'ensemble des Français, 27 % des électeurs disent de pas vouloir mettre leur bulletin dans l'urne...

C. Ape.
— 
Etudiants illustration
Etudiants illustration — FRED DUFOUR / AFP

Les étudiants auraient-ils décidé de bouder les urnes en 2017 ?

 publié ce mardi, 45 % d’entre des   affirment qu’ils ne se déplaceront pas dans les bureaux de vote. Chez l’ensemble des Français, 27 % des électeurs disent ne pas vouloir mettre leur bulletin dans l’urne, selon un sondage réalisé par l’Ifop en octobre dernier.

Un candidat se détache

Selon ce sondage, plus le niveau d’études supérieur est élevé, plus l’intention d’aller voter est forte. Par ailleurs, 23 % des étudiants ne se déclarent proches d’aucune formation, 23 % se déclarent proches des , tandis que 15 % sont proches du Parti socialiste et PRG, et 10,5 % du  .

Un candidat semble toutefois se détacher, étant jugé le plus à même de répondre aux questions qui préoccupent les étudiants. A la question : « Chacun des candidats (déclarés ou potentiels) suivants à l’élection présidentielle de 2017 prend-il en compte les préoccupations des étudiants ? », c’est Alain Juppé qui arrive en tête (avec 40 % de réponses favorables), suivi par  (32 %) et   (30 %).

Selon ce même sondage, les étudiants sont pessimistes quant à leur situation. Ainsi, 50 % d’entre eux considèrent qu’elle s’est « plutôt détériorée » depuis 2012. La situation des étudiants n’a pas évolué pour 29 % d’entre eux, et 21 % estiment, eux, qu’elle s’est améliorée.

Paradoxalement, une majorité d’étudiants approuve les mesures prises pour l’enseignement supérieur lors du quinquennat de François Hollande. Ainsi, 88 % des sondés sont favorables au développement des aides à l’insertion professionnelle, 87 % à la création du statut d’étudiant entrepreneur, 77 % à la création de deux nouveaux échelons pour les bourses étudiantes, et 56 % à l’instauration d’ à l’université.

*Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 604 personnes, entre le 25 octobre et le 4 novembre 2016.

Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées ? dans sa version optimisée ou ci-dessous.