Sarkozy devrait bientôt sortir de son silence

avec AFP

— 

Interrogé sur la nécessité d'une reprise du travail pour engager des négociations, Raymond Soubie, conseiller social de l'Elysée, a déclaré samedi que "le gouvernement ne mettait absolument aucun préalable".
Interrogé sur la nécessité d'une reprise du travail pour engager des négociations, Raymond Soubie, conseiller social de l'Elysée, a déclaré samedi que "le gouvernement ne mettait absolument aucun préalable". — Patrick Kovarik AFP/Archives

Muet depuis le 13 novembre, Nicolas Sarkozy prévoit de s'adresser aux Français, jeudi 22 ou vendredi 23, avant son départ pour la Chine, samedi, affirme «Le Monde». Au programme: des mesures en faveur du pouvoir d’achat qui concerneraient le secteur public, dont les agents sont en grève mardi, comme le secteur privé.

Une intervention confirmée à demi-mot par Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, mardi sur RTL. Alors qu'on lui demandait: «Confirmez-vous que le président de la République s'exprimera jeudi ou vendredi?», Laurent Wauquiez a répondu: «Après un conflit tel qu'on vient de le vivre (...), il est évidemment légitime que le président de la République puisse intervenir et on peut s'y attendre». Une telle information n’est, pour l’instant, pas confirmée par le chef de l’Etat.

Mardi, Nicolas Sarkozy prononcera bien un discours. Mais il interviendra devant le congrès de l'association des maires de France, qui s'ouvre à Paris.