Macron est un de ces «oliguénarques» qui ont «conduit la France là où elle en est», selon Montebourg

PRESIDENTIELLE L’ancien ministre de l’Economie n'est pas tendre avec son successeur...

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron à Paris, le 26 octobre 2016.
Emmanuel Macron à Paris, le 26 octobre 2016. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Arnaud Montebourg dézingue ses adversaires à gauche. Dans un entretien au Journal du Dimanche, le candidat à la primaire de la gauche égratigne François Hollande, Manuel Valls, Jean-Luc Mélenchon, mais aussi Emmanuel Macron, l’homme qui lui a succédé à Bercy.

A la question de savoir si celui-ci peut lui aussi représenter une alternative, l’ancien ministre de l’Economie lâche : « Macron, c’est un peu monsieur X. Qui est cet homme ? Que défend-il ? Moi je construis une alliance des forces productives, autour des entrepreneurs, petits patrons, cadres, ouvriers, les indépendants », déclare-t-il en annonçant le prochain lancement d’un « Cercle des entrepreneurs avec Arnaud Montebourg ».

Une alliance qui ne comprendra « pas les banquiers ni les énarques », assure-t-il. « Les Macron, quoi ? », le relance-t-on. « Ceux que j’appelle les "oliguénarques", ce mélange d’oligarques et d’énarques, ces anciens camarades de promotion qui se partagent le pouvoir politique et administratif et, par-delà les alternances, ont conduit la France là où elle en est », assène Arnaud Montebourg.

 

>> Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.