François Bayrou, candidat aux municipales à Pau

ELECTIONS Le député centriste l'a annoncé vendredi...

avec AFP

— 

François Bayrou, devrait annoncer sa candidature aux élections municipales à Pau, ce vendredi lors d'une conférence de presse dans cette ville.
François Bayrou, devrait annoncer sa candidature aux élections municipales à Pau, ce vendredi lors d'une conférence de presse dans cette ville. — Patrick Kovarik AFP/Archives

Le président de l'UDF-Mouvement démocrate (MoDem), François Bayrou, député des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé vendredi à Pau sa candidature aux élections municipales de 2008 dans cette ville.

«Il faut conduire un énorme travail dans cette ville, a déclaré le député béarnais au cours d'une conférence de presse organisée dans un grand restaurant du centre ville, pour remettre cette cité à la hauteur de son patrimoine et de sa réputation». Il a expliqué vouloir «rassembler des hommes et des femmes venant de sensibilités démocratiques différentes». Il a également cité les principaux «chapitres inquiétants» pour la gestion de Pau: centre ville «chaotique», circulation «illisible», «plan d'urbanisme absent», commerce «à l'abandon», sentiment d'insécurité croissant, des «impôts locaux toujours parmi les plus hauts», perte de «milliers d'étudiants».

>> Pour tout savoir sur François Bayrou

François Bayrou a indiqué avoir d'ores et déjà obtenu l'accord de Josy Poueyto, conseillère municipale démissionnaire du PS, première adjointe de la municipalité sortante, et Nicole Bensousan, ancien recteur des académies de Rouen et de Lille, «qui vient de l'UMP et du RPR», a dit le député béarnais. La mairie de Pau est détenue depuis 1971 par les socialistes. L'actuel maire, Yves Urieta, a été élu par le conseil municipal le 30 mai 2006, après le décès d'André Labarrère, ancien ministre et figure éminente de la ville et du PS.

Il a indiqué, en réponse à une question, n'avoir «aucune information sur les intentions de l'UMP pour l'élection municipale de Pau», n'ayant «pas abordé cette question»lors de son récent entretien avec Nicolas Sarkozy.