20 Minutes : Actualités et infos en direct
LES REPUBLICAINSPrimaire à droite: «Ça suffit avec François Bayrou», s’énerve Alain Juppé

Primaire à droite: «Ça suffit avec François Bayrou», s’agace Alain Juppé

LES REPUBLICAINSLe favori de la primaire de droite a appelé ses adversaires à en terminer avec « cette espèce d’obsession » contre le président du Modem…
Alain Juppé prend la défense de Bayrou, cible des sarkozystes.
Alain Juppé prend la défense de Bayrou, cible des sarkozystes. - ERIC FEFERBERG / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

a tapé du poing sur la table. Agacé après les attaques dont fait l’objet , le candidat à la primaire de droite a appelé ses adversaires à en terminer avec « cette espèce d’obsession ». « Ça suffit avec François Bayrou. Cette espèce d’obsession anti-Bayrou, ça commence à bien faire », a lancé le maire de Bordeaux sur .

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

a demandé la semaine dernière à François Bayrou et au président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde de et d’en soutenir le vainqueur même si leur favori, Alain Juppé, était battu. « La règle, c’est surtout de ne pas se servir, pour sortir du socialisme, de celui qui nous y a fait entrer », avait lancé l’ancien président à l’adresse de François Bayrou qui avait voté pour en 2012.

« On ne va pas continuer à excommunier les uns et les autres »

« Je n’ai pas approuvé le choix de François Bayrou en 2012. Ce n’était pas mon choix. J’ai voté Nicolas Sarkozy et je ne le regrette pas. Aujourd’hui [François Bayrou] est clairement en faveur de l’alternance, on ne va pas continuer à excommunier les uns et les autres », a expliqué Alain Juppé.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Pourquoi a-t-on créé - et j’ai été son président fondateur- ? Pour rassembler les Gaullistes, les libéraux et les centristes. Et ça a marché. Malheureusement ça a explosé en vol en 2012, hélas, à cause de la dérive trop droitière de la campagne de 2012 », a-t-il dit.

De son côté, , a relativisé sur Sud Radio et Public Sénat le rôle de François Bayrou dans la primaire. « C’est un soutien d’Alain Juppé. Il y a beaucoup de soutiens d’Alain Juppé », a-t-elle dit, jugeant que « le lien privilégié » entre Juppé et Bayrou « est monté médiatiquement ».

Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées ? dans sa version optimisée ou ci-dessous.



Sujets liés