«Il lui faudrait 20 cm de plus.» Juppé est particulièrement fier de sa trouvaille concernant Alain Juppé.
«Il lui faudrait 20 cm de plus.» Juppé est particulièrement fier de sa trouvaille concernant Alain Juppé. — Bob Edme/AP/SIPA

PETITES PHRASES

Juppé «n'aime pas les flics» et «déteste les juges», révèle un livre politique

C’est en tout cas ce que révèle la journaliste Anna Cabana dans son dernier ouvrage « Un fantasme nommé Juppé »…

Après Français Hollande et Nicolas Sarkozy, au tour d’ Alain Juppé d’être la cible de révélations un brin embarrassantes. Elles viennent cette fois-ci du livre Un fantasme nommé Juppé écrit par la journaliste Anna Cabana et dont des extraits ont été publiés dans le Journal du dimanche.

On y apprend donc qu’en août 2010, quand Nicolas Sarkozy cherche à faire entrer Alain Juppé au gouvernement, ce dernier fait le difficile. « Je ne veux pas l’intérieur, je n’aime pas les flics. Pas la justice. Je déteste les juges, réfléchissait-il [Juppé, ndlr] alors à haute voix. Il y a bien l’Ecologie, mais l’élan est passé, l’opinion s’en fiche », écrit la rédactrice en chef politique du JDD. Les policiers et les juges sauront apprécier.

Un « langage de marchand de merguez »

Et quand le président lui propose le Quai d’Orsay, le maire de Bordeaux lui répond : « Nicolas, je ne supporterai pas la cohabitation avec toi au Quai d’Orsay [ce qu’il fera toutefois entre 2011 et 2012]. Je ne veux pas porter ton cartable. Et je ne veux pas d’un ministre de l’Afrique officieux nommé Claude Guéant. » Finalement, Alain Juppé choisira la Défense, pour faire comme Michel Debré, le premier ministre de De Gaulle.

>> A lire aussi : Alain Juppé «emmerde» ceux qui le trouvent «très conventionnel»

Enfin, rapporte Anna Cabana, l’ancien premier ministre a également des mots doux pour ses collègues de droite. François Fillon « est un faux jeton, mais il est sérieux ». En revanche, Jean-Louis Borloo, un temps pressenti au poste de Premier ministre, « est incapable de tenir Matignon », selon Juppé qui moque son « langage de marchand de frites, ou de merguez ». Et Sarkozy ? « Pour bien faire, il lui faudrait vingt centimètres de plus. » Un peu facile, M. Juppé.

>> Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées ? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.