Primaire socialiste: Et si le meilleur pour remplacer Hollande était... Valls?

SONDAGE Manuel Valls s’attire en revanche les faveurs de 54 % des sympathisants de gauche, qui estiment qu’il ferait un bon chef de l’Etat...

C. A.

— 

Manuel Valls serait le meilleur joker si François Hollande ne se présente pas à la primaire, selon un sondage franceinfo
Manuel Valls serait le meilleur joker si François Hollande ne se présente pas à la primaire, selon un sondage franceinfo — DANIEL ROLAND / AFP

Qui pourrait remplacer François Hollande, s’il ne se présentait pas à la primaire de la gauche ? Selon un sondage Odoxa pour franceinfo, publié ce vendredi, c’est l’actuel Premier ministre Manuel Valls qui serait le meilleur des jokers, et se retrouverait face à Arnaud Montebourg au second tour.

Valls plébiscité par les sympathisants PS

Si François Hollande n’est un bon président qu’aux yeux de 13 % des sondés, Emmanuel Macron (49 %), Manuel Valls (42 %), Arnaud Montebourg (39 %), Jean-Luc Mélenchon (26 %) ou Benoît Hamon (25 %) ne sont pas beaucoup plus convaincants pour une majorité de Français. Manuel Valls s’attire en revanche les faveurs de 54 % des sympathisants de gauche, qui estiment qu’il ferait un bon chef de l’Etat. Un chiffre qui s’élève à 72 % chez les seuls sympathisants du Parti socialiste.

Valls, meilleur président que Hollande ?

Si Hollande renonce à une candidature en 2017, Manuel Valls est pour 23 % des Français le meilleur représentant du Parti socialiste pour la primaire de la gauche.

>> A lire aussi : Hollande candidat en 2017? Pour Bartolone, il «hésite»

Mais au second tour d’une primaire de la gauche, le face-à-face Manuel Valls - Arnaud Montebourg serait plus que serré. Selon le sondage, le Premier ministre remporterait 47 % des voix contre 48 % pour l’ancien ministre du Redressement productif.

Paradoxalement, Manuel Valls ferait un bien meilleur président que François Hollande pour 72 % des sympathisants PS, mais sa victoire à la primaire est incertaine. « C’est un peu insuffisant, explique à franceinfo Gaël Sliman, le président de l’institut de sondage Odoxa.

Un face-à-face risqué avec Macron

>> A lire aussi : Pour les militants d’«En Marche», aucun doute, Macron sera bien candidat

Si Manuel Valls remportait la primaire socialiste, ça ne lui donnerait même pas une position confortable à l’élection présidentielle », puisqu’il pourrait se retrouver face à l’ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron, que 56 % des sondés voient comme un meilleur adversaire face à la droite et au FN que l’actuel Premier ministre (39 %). Pour Manuel Valls, « il y a presque à espérer que François Hollande ne renonce pas et aille jusqu’au bout », conclut Gaël Sliman.

 

*Sondage Odoxa pour franceinfo réalisé auprès d’un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées via Internet les 19 et 20 octobre.