Présidentielle 2017: François Hollande laisse paraître ses ambitions

PRESIDENTIELLE Il était mardi soir à la Maison de l’Amérique latine, lieu emblématique des succès socialistes...

M.C. avec AFP

— 

François Hollande à la Maison de l’Amérique latine à Paris, le 18 octobre 2016.
François Hollande à la Maison de l’Amérique latine à Paris, le 18 octobre 2016. — STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP

De petites phrases glissées à des journalistes qui donnent du grain à moudre aux exégètes du Président. François Hollande a laissé transparaître mardi  ses ambitions pour 2017, à l’occasion de visites au Salon de l’alimentation, puis à la Maison de l’Amérique latine, lieu emblématique des succès socialistes où il était lui-même venu fêter sa victoire aux primaires du PS en 2011.

« La Maison de l’Amérique latine a été le cadre de tant d’espoirs, de tant d’attentes, à ce point que chaque fois que la gauche française avait à fêter une élection - je ne veux ici parler que du passé, pas dire qu’un rendez-vous est proche, nous verrons bien - (…) c’était toujours ici que ça se produisait », a déclaré le président dans un discours pour les 70 ans de cette institution.

>> A lire aussi : Même Jean-Marc Ayrault tacle François Hollande après ses confidences

Dans un aparté avec quelques journalistes, il a ensuite réagi aux demandes d’explication de ténors socialistes sur ses confidences explosives à deux journalistes du Monde. « On s’expliquera le moment venu. Il n’y a rien à dire de particulier. Il y a à lire, si on veut », a-t-il dit. « On se revoit ici fin janvier ? », lui a demandé un journaliste. « Ce ne serait que pour la primaire, ça », a-t-il répondu.

Quelques heures plus tôt, alors qu’il visitait le Salon international de l’alimentation à Villepinte, le président de la République avait souligné qu’il se rendait chaque année à cet événement, concluant avec un sourire devant les journalistes : « Et j’essaierai d’être là la prochaine fois ».