Hollande a eu «bien raison» de présenter ses excuses après ses «confidences», estime Valls

CRITIQUE François Hollande lâché par son Premier ministre ?….

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Manuel Valls / T.Samson/AFP
Le Premier ministre Manuel Valls / T.Samson/AFP — AFP

François Hollande « a eu bien raison » de présenter ses excuses après ses propos contre la justice, a estimé ce vendredi Manuel Valls, en visite à Québec.

Interrogé en marge des 19e Rencontres alternées des Premiers ministres de France et du Québec, sur les « regrets » de François Hollande après ses critiques contre la justice citées dans un livre, Manuel Valls a dit que « le président de la République (était) le garant des institutions. Il a eu bien raison. Il fallait calmer le débat ».

>> A lire aussi : Après ses propos sur les magistrats, François Hollande «regrette»

« Je sais ce que je peux représenter pour le pays »

Jeudi, Manuel Valls avait concédé « mesurer les conséquences » des propos présidentiels sur les magistrats. « Tous ces débats, toutes ces discussions (…) ne sont pas bons pour la vie politique et la vie démocratique », a observé le Premier Ministre.

Même s’il a regretté « l’ampleur qu’ils prennent », Manuel Valls, que l’on dit prêt à se présenter si François Hollande renonçait à briguer un second mandat, a poursuivi, sibyllin : « Je sais ce que je peux représenter pour le pays ».

>> A lire aussi : Manuel Valls en tête des sondages si François Hollande ne se présente pas

Interrogé une nouvelle fois sur le sujet vendredi, il a ironisé, en prenant à témoin le Premier ministre québécois Philippe Couillard : « On attend mon appel du Québec ! ».