Primaire à droite: Juppé creuse l'écart avec Sarkozy pour le premier tour

ELECTION Le maire de Bordeaux recueille 39% des intentions de vote des électeurs «certains» d'aller voter le 20 novembre...

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé lors du congrès fondateur des Républicains le 30 mai 2015 à Paris
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé lors du congrès fondateur des Républicains le 30 mai 2015 à Paris — CHARLY TRIBALLEAU AFP

A un peu plus d'un mois de la primaire de la droite, Alain Juppé domine toujours Nicolas Sarkozy au premier tour et, avec 39%, le devance de 8 points chez les électeurs se déclarant «certains» d'aller voter, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour le 13h15 de France 2 publié dimanche.

>> A lire aussi : Les montagnes russes de Nicolas Sarkozy

Alain Juppé  recueille ainsi 39% (+2 points) des intentions de vote des électeurs «certains» d'aller voter le 20 novembre, contre 31% pour Nicolas Sarkozy. Suivent Bruno Le Maire à 12% (- 2 points) et François Fillon 11% (stable), devant Nathalie Kosciusko-Morizet 4,5% (+1,5 point), Jean-François Poisson 1,5% et Jean-François Copé 1%.

Sarkozy devance Juppé auprès des sympathisants de droite hors FN

Avant le 26 septembre et la semaine marquée notamment par la diffusion à la télévision d'un documentaire sur Bygmalion et la publication d'un livre de Patrick Buisson à charge contre l'ancien président de la République, l'écart entre les deux favoris pour la primaire de la droite était de 5 points, 37% pour Alain Juppé et 32% pour Nicolas Sarkozy.

>> A lire aussi : «Les Français m'ont pardonné»... On débriefe la prestation télé de Juppé

En revanche, Nicolas Sarkozy fait une remontée et devance Alain Juppé auprès des sympathisants de droite hors FN, avec 39% des intentions de vote au premier tour (+6 points), contre 35% (+2 points) pour le maire de Bordeaux.

29% des Français envisagent de voter à la primaire de la droite

Au second tour, Alain Juppé l'emporterait avec 59,5% des intentions de vote des électeurs certains d'aller voter (+0,5 point comparé à un sondage du 27 août), contre 40,5% à Nicolas Sarkozy (-0,5 point).

>> A lire aussi : Le clan Hollande ne veut pas voir d’électeurs de gauche à la primaire de la droite

Par ailleurs, selon le sondage, 29% des Français envisagent actuellement de participer à la primaire de la droite, 13% se disant «absolument certains» et 16% jugeant «possible» d'y participer, proportions identiques à août 2016. 10% ne savent pas encore ce qu'ils feront (+1 point).

Enquête d'intentions de vote auprès des électeurs potentiels et certains de la primaire réalisée en six vagues hebdomadaires du 1er septembre au 6 octobre. Les intentions de vote ont été mesurées auprès d'un échantillon représentatif de 6.089 personnes de 18 ans et plus, interrogées par internet, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur étant de 1,15 à 2,6 points suivant le résultat.