Non, Sarkozy n'envisage pas d'interdire le port du voile «dans la rue», assure Darmanin

LEGISLATION Le coordinateur de la campagne pour la primaire de l’ex-chef de l’Etat a tenu à clarifier les choses…

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Montauban le 05 octobre 2016
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Montauban le 05 octobre 2016 — ERIC CABANIS / AFP

Contrairement à ce qu’affirmait il y a deux jours Marianne et L’Obs, Nicolas Sarkozy n’envisage pas d’interdire le port du voile « dans la rue », a réaffirmé ce vendredi  Gérald Darmanin, coordinateur de la campagne pour la primaire de l’ex-chef de l’Etat.

Est-ce que Nicolas Sarkozy veut travailler à une loi qui va interdire le port du voile dans tout l’espace public français ? « La réponse est non », a affirmé Gérald Darmanin sur i-TELE.

Dissiper le flou

« Ce qu’a dit Nicolas Sarkozy, c’est qu’on interdirait dans un espace public particulier, qui s’appelle la plage ou les piscines, les signes ostentatoires religieux, à commencer par cette fameuse polémique du burkini », a précisé le maire de Tourcoing (Nord). « Ce qu’a dit (…) Nicolas Sarkozy, c’est qu’il y aurait un grand texte sur la laïcité et l’égalité entre les femmes et les hommes, à l’hôpital, dans l’entreprise, dans les services publics, à l’école, à l’université, parce qu’il y a des faits tout à fait inacceptables dans notre démocratie », a-t-il poursuivi. « Ce que n’a pas dit Nicolas Sarkozy, c’est l’interdiction des signes religieux dans la rue », a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy avait plaidé mercredi sur Radio Classique pour « l’application de la même règle pour tout le monde : pas de voile, pas de burkini, pas d’horaires dans les piscines, et l’égalité stricte entre l’homme et la femme. C’est ça la République française »., alimentant l’ambiguïté.

Du côté de ses proches, on avait juste après tenu à apporter quelques précisions. « Nous restons sur le burkini, pas sur le voile. Il y a emballement médiatique mais aucune ambiguïté », avait assuré une conseillère de Sarkozy à L’Express.