Primaire de la droite: Nathalie Kosciusko-Morizet veut instaurer l’impôt sur le revenu pour tous

FISCALITE « Moins de la moitié des Français paient un impôt sur le revenu et je pense que c’est un problème », a déclaré la candidate à la primaire de droite…

20 Minutes avec AFP

— 

NKM sur les bancs de l'Assemblée, en février 2016.
NKM sur les bancs de l'Assemblée, en février 2016. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Nathalie Kosciusko-Morizet veut une « flat tax » pour tous. La candidate Les Républicains à la primaire de la droite souhaite instaurer  l’impôt sur le revenu pour tout le monde. « Je veux impôt avec un taux unique, un revenu de base et le paiement de l’impôt (…) dès le premier euro pour tout le monde », a déclaré ce jeudi matin l’ancienne ministre sur RTL.

« Si vous additionnez tout ça, ça ne change pas fondamentalement les situations des uns et des autres, mais en revanche ça fait un système beaucoup plus lisible et un système dans lequel il n’y a pas d’effet de seuil », a précisé la députée de l’Essonne.

« Ça crée beaucoup de frustration »

« Moins de la moitié des Français paient un impôt sur le revenu et je pense que c’est un problème », a ajouté Nathalie Kosciusko-Morizet. « Ça crée beaucoup de frustration dans la société. Chacun pense que l’autre en profite plus que lui. Ça crée beaucoup de jalousie. Chacun pense qu’il paie plus qu’il ne reçoit, chacun pense en quelque sorte qu’il se fait avoir ».

Plus surprenant, la seule femme en lice à la primaire de droite s’est prononcée en faveur du maintien de l’ISF. « Contrairement à tous les autres candidats, je maintiens un ISF (impôt de solidarité sur la fortune) et ça, ça garantit une forme de progressivité dans les hauts revenus ».