Quiz: Qui a dit quoi à propos du «vol» supposé de la primaire à droite?

QUIZ Retrouvez qui a dit quoi à propos du «vol» supposé de la primaire à droite par des électeurs non sympathisants du parti Les Républicains…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Montage photo Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, candidats à la primaire à droite.
Montage photo Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, candidats à la primaire à droite. — SIPA/20 Minutes

Une primaire de la droite « volée » par des électeurs non sympathisants du parti Les Républicains : la polémique agite ces derniers jours la campagne pour la primaire des 20 et 27 novembre. Alors qu’Alain Juppé a appelé les « déçus du hollandisme à venir » voter à cette primaire, le camp de Nicolas Sarkozy crie au « vol » de cette élection interne par des électeurs de gauche. Dans cette foire à l’invective, retrouvez qui a dit quoi sur cette primaire supposément volée par les uns ou les autres.

 

 

Rappelons que le « vol » supposé de la primaire par des électeurs non sympathisants du parti Les Républicains a été battu en brèche par la Haute autorité chargée de la primaire à droite.

Extrait du site Internet de la haute autorité de la primaire de la droite.
Extrait du site Internet de la haute autorité de la primaire de la droite. - Haute autorité de la primaire de droite

Selon un sondage Ipsos pour le Cevipof et Le Monde publié le 26 septembre, sur plus de 100 personnes sûres d’aller voter à la primaire, 10 sont des sympathisants de gauche, 10 du Front national, 4 de Debout la France. Les sympathisants de gauche préfèrent majoritairement Alain Juppé (66 %), quand les frontistes choisissent Nicolas Sarkozy (41 %).