Les baisses d'impôts promises par la droite sont «irresponsables» selon Michel Sapin

FISCALITE Le ministre de l’Economie critique ceux qui veulent « reporter » à plus tard la maîtrise de la dépense publique…

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre des Finances Michel Sapin
Le ministre des Finances Michel Sapin — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Michel Sapin a fustigé ce mercredi les promesses surréalistes des candidats à la primaire de la droite. Le ministre de l’Economie et des Finances a qualifié « d’irresponsables » les candidats qui promettent «  des baisses d’impôts immédiates », et de « reporter » à plus tard la maîtrise de la dépense publique.

« Ceux qui se présentent à l’élection présidentielle, ou à l’élection préalable, à la primaire, en promettant des baisses d’impôts immédiates et en reportant la maîtrise des dépenses publiques à demain sont, je le dis, irresponsables », a affirmé Michel Sapin lors de la présentation du projet de budget 2017 devant la presse.

Sapin défend le « sérieux » et la « cohérence » de son projet de budget pour 2017

Michel Sapin a par ailleurs défendu ce mercredi le « sérieux » et la « cohérence » de son projet de budget pour 2017, rejetant les critiques formulées par le Haut conseil des finances publiques (HCFP), qui juge « improbable » la réduction du déficit prévue par le gouvernement.

>> A lire aussi : L'Etat dépensera 7,4 milliards nets de plus en 2017 qu'en 2016

Le Haut conseil des finances publiques (HCFP), organe indépendant chargé d’évaluer la crédibilité des prévisions budgétaires, a dit s’inquiéter dans un avis publié mardi du scénario retenu par Bercy, qui « tend à s’écarter du principe de prudence ».