«L’augmentation du pétrole est inexorable»

Sa. C. avec AFP

— 

Le premier ministre François Fillon a rejeté mercredi toute mesure «qui viserait à baisser artificiellement le prix de l'essence ou du gasoil». «L'augmentation du pétrole, il faut bien voir qu'elle est inexorable», a déclaré le Premier ministre sur Europe1.

Démagogie

«Proposer aujourd'hui des mesures qui viseraient à baisser artificiellement le prix de l'essence ou du gasoil, c'est de la démagogie, a-t-il poursuivi. La seule décision politique responsable c'est celle qui consiste à aider les Français à se rendre de moins en moins dépendant du pétrole».

«Car de toutes façons, quelles que soient les mesures qui puissent être prises pour telle ou telle catégorie, pour telle ou telle profession, la question du renchérissement du prix du pétrole va sans cesse se poser de façon plus importante», a-t-il justifié.

Face à l'augmentation constante du prix des carburants, le Parti socialiste réclame le rétablissement de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) flottante, qui permet de compenser les hausses de prix en modulant la taxation.

Le président Nicolas Sarkozy a de son côté proposé mardi l'exonération totale des cotisations patronales et salariales pour les marins-pêcheurs pour une durée de six mois renouvelable, afin de compenser la hausse du prix du gazole.