Primaire à droite: Hervé Mariton écarté, sept candidatures validées par la Haute autorité

CAMPAGNE La haute autorité de la primaire de la droite et du centre a présenté ce mercredi à midi la liste officielle des candidats, sifflant ainsi le coup d'envoi de la campagne…

C.P. avec AFP

— 

Hervé Mariton, candidat à la primaire à droite, lors du Conseil national Les Républicains le 2 juillet salle de la Mutualité à Paris.
Hervé Mariton, candidat à la primaire à droite, lors du Conseil national Les Républicains le 2 juillet salle de la Mutualité à Paris. — WITT/SIPA

Hervé Mariton ne pourra pas participer les 20 et 27 novembre prochains à la primaire de la droite en vue de la présidentielle. La candidature du député LR de la Drôme a été invalidée, a annoncé ce mercredi la haute autorité de la primaire de la droite et du centre.

La candidature de Hervé Mariton a été invalidée « après vérification exhaustive » de tous les parrainages, a précisé la Haute autorité. Selon sa présidence Anne Levade, il manquerait « quelques dizaines de parrainages ».

Sept autres candidatures ont été validées : en plus de la candidature « automatique » de Jean-Frédéric Poisson, le président du Parti Chrétien-démocrate, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Alain Juppé, Jean-François Copé, Bruno Le Maire participeront au scrutin.