Nathalie Kosciusko-Morizet, à Boulogne-Billancourt le 25 juin 2016.
Nathalie Kosciusko-Morizet, à Boulogne-Billancourt le 25 juin 2016. — ROMUALD MEIGNEUX / SIPA

POLITIQUE

Nathalie Kosciusko-Morizet se qualifie de justesse pour la primaire

Elle est la seule femme engagée dans la course...

Qualifiée de justesse. Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé ce jeudi soir avoir suffisamment de parrainages pour se lancer dans la course à la primaire de la droite et du centre. « On a atteint l’objectif », s’est réjoui la seule femme candidate à la primaire sur le plateau du JT de France 2.

La députée de l’Essonne a ainsi obtenu le parrainage de 23 parlementaires - 9 députés et 14 sénateurs -, dont plusieurs centristes, les signatures de « plus de 2.500 adhérents » et celles de « plus de 250 élus », qu’elle a tenus à « remercier ».

« Il y a quelques mois, personne ne pensait que je me qualifierais pour la Primaire », a-t-elle rappelé face à David Pujadas.

Le « mouvement se met en marche » a-t-elle lancé, se félicitant d'« entrer de plain-pied dans la modernité ». Sur cette campagne à venir, la députée a égréné les thèmes qu'elle entendait aborder. 

« Je veux une France plus libre, plus participative, plus optimiste », a-t-elle conclu.