Présidentielle 2017: Emmanuel Macron n’est «pas là pour beurrer les tartines»

CAMPAGNE Pas encore officiellement en lice, l’ancien banquier d’affaires est allé à la rencontre de militants dans le Cantal…

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron lors de son déplacement dans le Cantal.
Emmanuel Macron lors de son déplacement dans le Cantal. — Thierry Zoccolan

C’est une petite phrase qui en dit long. Interrogé par un éleveur lors d’un déplacement ce jeudi dans une ferme du Cantal, l’ex-ministre de l’Economie Emmanuel Macron a répondu qu’il n’était « pas là pour beurrer les tartines », allusion à une réplique des Tontons Flingueurs.

Après avoir rencontré des militants de son mouvement En Marche ! mercredi soir à Aurillac, l’ex-ministre visitait jeudi matin une exploitation agricole dans le village de Laroquevieille, spécialisée dans la production de fromage de l’AOP Salers. Arrivé à l’heure de la traite, l’ancien banquier d’affaires a tâté le pis d’une vache. « J’ai pas la technique, là », a-t-il dit en essayant de la traire, avant de goûter du lait frais, « très bon ».

Candidat ou pas candidat ?

Après une visite de la cave d’affinage, l’ex-ministre s’est attablé devant la maison pour un petit-déjeuner avec saucisson, beurre et fromage. « On est entre nous, vous pouvez nous le dire, vous êtes candidat ou pas ? », lui demande alors un éleveur. « Je ne suis pas là pour beurrer les tartines », a répondu Emmanuel Macron en racontant la fameuse scène de la cuisine du film Les Tontons Flingueurs, où Bernard Blier a une réplique similaire au sujet de sandwichs.

>> A lire aussi : Macron dit incarner «la gauche du réel», et être «gêné» par la presse people

Et l’éleveur de poursuivre : « Vous avez quitté le bateau socialiste en train de chavirer ? » « Il ne faut pas faire quinze réformes mais deux ou trois qui changent le pays. Flamberge au vent, on va avancer », a dit l’ex-ministre, déterminé semble-t-il à tirer l’épée.