L'Elysée, Assemblée nationale, Sénat... Découvrez les coulisses du pouvoir croquées par une aquarelliste

POUVOIR Noëlle Herrenschmidt a parcouru pendant six ans les coulisses de la fabrication de la loi, depuis sa conception dans les cabinets ministériels jusqu’au «Journal officiel», en passant par le Parlement…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Illustration de l'hémicycle de l'Assemblée nationale,  Dans les coulisses de la loi de Noëlle Herrenschmidt
Illustration de l'hémicycle de l'Assemblée nationale, Dans les coulisses de la loi de Noëlle Herrenschmidt — Noëlle Herrenschmidt

« Reporter-aquarelliste » depuis trente ans, Noëlle Herrenschmidt mène des enquêtes sur la société française avec ses aquarelles et ses interviews. Pendant six ans, de 2010 à 2016, elle s’est plongée dans les coulisses de la loi : de sa conception dans les cabinets ministériels jusqu’à sa publication dans le Journal officiel, en passant par Matignon, le Conseil d’Etat, l’Elysée, l’Assemblée nationale et le Sénat et le Conseil constitutionnel. De jour comme de nuit, elle s’est faufilée dans des lieux méconnus et parfois interdits au public afin de livrer une enquête passionnante. Son ouvrage Dans les coulisses de la Loi* fait mentir la formule de Bismarck selon laquelle « les lois c’est comme les saucisses, il vaut mieux ne pas être là quand elles sont faites ». Pour 20 Minutes, Noëlle Herrenschmidt commente certaines aquarelles qui l’ont marquée…

L'hémicycle du Sénat in
L'hémicycle du Sénat in - Noëlle Herrenschmidt

Au cœur du Sénat. « L’hémicycle du Sénat est connu du public car, comme celui de l’Assemblée, les gens ont pu le voir à la télévision. La grande différence vient, pour Noëlle Herrenschmidt, du bruit. « J’ai eu l’autorisation de m’asseoir au plateau [la tribune face à l’hémicycle d’où le président de séance veille au bon déroulement des débats], et c’était extraordinaire. On entend tout ce qu’il se dit, on perçoit les ondes qui se propagent de fauteuil en fauteuil. On sent que quelque chose va se passer avant que cela n’éclate. C’est à la fois intense et passionnant. »

Des députés de droite lors du débat sur le mariage pour tous in
Des députés de droite lors du débat sur le mariage pour tous in - Noëlle Herrenschmidt

L’une de ces scènes intense est saisie lors d’un débat sur le mariage homosexuel à l’Assemblée nationale. « Le débat est extrêmement violent, les réactions sont épidermiques. Sur les bancs de la droite, après les hou-hou, cette phrase cocasse : "Vous supprimez la belle-mère, un élément essentiel du théâtre de Labiche !" », confie l’aquarelliste-reporter. La nuit devient aussi surprenante. « A minuit et quart, le président annonce que c’est l’anniversaire de Christiane Taubira, la garde des Sceaux. Les députés applaudissent, on lui apporte des bouquets de fleurs, on lui fait la bise. C’est la fête. Puis, la séance reprend et c’est de nouveau la castagne. »

L'assemblée générale du Conseil d'Etat in
L'assemblée générale du Conseil d'Etat in - Noëlle Herrenschmidt

Noëlle Herrenschmidt revient ensuite sur le caractère solennel de l’l’assemblée générale du Conseil d’Etat, où les principaux projets de loi et d’ordonnance lui sont soumis. Dans ce lieu, Noëlle Herrenschmidt est surprise par « une analogie intense entre le décor et le vice-président du Conseil d’Etat », qui préside cette assemblée. Elle raconte la scène : « Au mur, il y a une grande toile peinte représentant un homme qui se tient le visage alors qu’il réfléchit intensément. Juste sous cette toile se trouve le fauteuil du vice-président. Il a la même attitude, se tenant lui aussi le visage d’un air pensif. Un moment rare. »

Des employés de l'Elysée in
Des employés de l'Elysée in - Noëlle Herrenschmidt

Les lieux de pouvoir ne sont jamais vides. Ils vivent grâce aux personnes qui les peuplent. Une série d’aquarelles révèle la minutie du rituel qui accompagne le Conseil des ministres à l’Elysée. A chaque fois, l’immense table autour de laquelle vont s’asseoir les ministres et le président de la République est montée et le tapis de table en alcantara déroulé. Les crayons du président et des ministres sont taillés. Noëlle Herrenschmidt confie : « Dans cette aquarelle, Alexandra taille avec un taille-crayon automatique les crayons placés au-dessus du sous-main de chaque ministre. Seul le Président et le Premier ministre ont un crayon à mine rouge et bleu, en plus du crayon à mine noire… »

L'hémicycle de l'Assemblée nationale in
L'hémicycle de l'Assemblée nationale in - Noëlle Herrenschmidt

*Dans les coulisses de la Loi, de Noëlle Herrenschmidt avec Sébastien Miller (Éditions de La Martinière, 240 pages, 29 euros). A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les 17 et 18 septembre, ses aquarelles seront exposées au Sénat du 13 au 20 septembre ainsi qu’au Conseil d’Etat les 17 et 18 septembre.