Présidentielle 2017: Jean Lassalle veut rendre obligatoire «les arts martiaux» à l'école

PROGRAMME Selon le député des Pyrénées-Atlantiques lancé dans la course à l’Elysée, « les arts martiaux développent le contrôle de soi et la défense pacifique »…

20 Minutes avec agence

— 

Le député MoDem Jean Lassalle après son tour de France en décembre 2013.
Le député MoDem Jean Lassalle après son tour de France en décembre 2013. — WITT/SIPA

Jean Lassalle, député centriste des Pyrénées-Atlantiques et candidat à l’élection présidentielle 2017, veut rendre obligatoire « les arts martiaux » à l’école.

Celui qui a quitté le MoDem de François Bayrou pour lancer son propre mouvement (le nom n’a pas encore été dévoilé) est en train d’éditer les contours de son programme (« défendre les communes », « réapprendre aux jeunes à écrire correctement le Français », etc.) pour 2017, et espère via cette proposition lutter contre « la peur ».

>> A lire aussi : Jean Lassalle: «L'acte politique dont je suis le plus fier de ma vie»

Dans un entretien accordé au Figaro, le candidat qui assure avoir « 300 parrainages de maires sur les 500 nécessaires » explique que face à cette peur omniprésente qui « pousse certains à se balader avec un couteau », « les arts martiaux développent le contrôle de soi et la défense pacifique ».

« Ça me fait un bien fou de vous parler »

Celui qui ne veut pas « être un candidat fantoche » semble sûr de son coup, alors que cet entretien accordé au Figaro lui permet, dit-il, d’avoir enfin de la visibilité. « Je mets toute mon énergie pour vous montrer que je ne suis pas un candidat fantoche, admet Jean Lassalle au quotidien national. Ça me fait un bien fou de vous parler, aucun média national ne m’a appelé récemment. »

A noter que le député des Pyrénées-Atlantiques veut aussi, dixit Le Figaro, « un service civique obligatoire pendant lequel le permis de conduire serait délivré gratuitement par l’Etat ».