Primaire de la droite: Nicolas Sarkozy se prépare à entrer officiellement dans la course

POLITIQUE L’ancien président devrait officialiser sa candidature à la primaire à droite jeudi à Châteaurenard, lors d’un meeting en fin d’après-midi…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Nicolas Sarkozy à Nice au lendemain de l'attaque sur la promenade des Anglais, le 15 juillet 2016.
Nicolas Sarkozy à Nice au lendemain de l'attaque sur la promenade des Anglais, le 15 juillet 2016. — BRUNO BEBERT/SIPA

Vous ne le connaissez peut-être pas maisBernard Reynès, député-maire Les Républicains de Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône, a la cote ces derniers jours… Pour quelle raison ? Il accueille jeudi, dans sa commune aux portes d’Avignon, son « président et ami » Nicolas Sarkozy. La réunion publique devrait lever un suspense vieux de deux ans pour l’ancien chef d’Etat. Après avoir pris la présidence de l’UMP en 2014, Nicolas Sarkozy devrait officialiser sa candidature à la primaire à droite, dans la perspective de la présidentielle.

>> A lire aussi :Quand Copé raille Sarkozy sur le lancement de sa campagne

Les statuts du parti Les Républicains pressent le président-presque-candidat. Selonl’article 39 de ces statuts, tout candidat est tenu de démissionner de ses fonctions au plus tard 15 jours avant la date fixée pour le dépôt des déclarations de candidature, le 9 septembre. S’il veut participer à la primaire, l’ancien chef d’Etat doit donc quitter la présidence du parti au plus tard jeudi 25 août : Roulement de tambour, sonnez hautbois, résonnez musettes, Nicolas Sarkozy officialise sa candidature !

Créer une attente

Mais dans l’entourage de Nicolas Sarkozy, on minimiserait presque cette réunion de rentrée. Bernard Reynès étant « un ami », il ne pouvait pas refuser cette invitation. Et puisque c’est l’équipe de Bernard Reynès qui a lancé le faire-part, c’est à elle de gérer la logistique et les journalistes, sourit-on. La primaire, les préparatifs de la campagne, le discours d’annonce de candidature pour Nicolas Sarkozy ? Rien de nouveau à annoncer sous le soleil estival, assure de son côté un proche de l’ancien chef de l’État.

L’heure n’est pourtant pas au farniente : Après ses déclarations dans la presse, Nicolas Sarkozy rentre de vacances dans le sud pour rejoindre Paris, quand une partie de son équipe s’apprête à rejoindre un QG de campagne situé rue de l’Université (7e arrondissement), rapporte L’Opinion. Quant aux soutiens, ils sont priés de battre le rappel des troupes et de venir à Châteaurenard. Le secrétaire général du parti LR Eric Woerth a annoncé qu’il soutiendra Nicolas Sarkozy à la primaire dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe Ebra (L’Est républicain, Le Dauphiné Libéré…). L’ancien ministre assure par ailleurs que l’intérim à la tête du parti, qui reviendra à l’actuel vice-président Laurent Wauquiez dès l’annonce de Nicolas Sarkozy, sera collégial.

A Châteaurenard, l’enjeu de Nicolas Sarkozy est de créer une attente, alors que la candidature de l’ancien chef d’Etat ne fait aucun doute depuis des mois. Lancer une dynamique pour dépasser son plus sérieux adversaire dans cette primaire,Alain Juppé. Avant la grande course pour la présidentielle de 2017.