Loi travail: Valls annonce un troisième recours au 49-3 pour faire adopter le projet de loi

ASSEMBLEE NATIONALE Si une motion de censure déposée avant jeudi 16h30 n’est pas votée, le texte sera considéré comme définitivement adopté…

20 Minutes avec AFP

— 

Assemblée nationale. (Illustration)
Assemblée nationale. (Illustration) — LCHAM/SIPA

Jamais deux sans trois. Manuel Valls a annoncé, ce mercredi après-midi devant les députés réunis dans l’hémicycle, le recours à l’article 49-3 pour la troisième fois pour adopter définitivement le projet de loi Travail.

Après cet engagement de la responsabilité du gouvernement, si une motion de censure déposée avant jeudi 16h30 n’est pas votée, le texte sera considéré comme définitivement adopté, a rappelé le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone.

>> A lire aussi : Les syndicats n’abandonnent pas et promettent une manifestation le 15 septembre

Ce mardi, au Sénat, la majorité de droite avait rejeté le texte sans même en débattre, estimant ne pas avoir été entendue sur ses propositions plus libérales, par exemple la suppression des 35 heures.