Cantal: La gauche remporte l'élection départementale partielle à Saint-Flour

ELECTION Au premier tour dimanche dernier, c’est le binôme de droite qui avait devancé d’une courte tête celui de gauche…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration vote et élections. AP Photo/Lionel Cironneau
Illustration vote et élections. AP Photo/Lionel Cironneau — Lionel Cironneau/AP/SIPA

C’est une petite victoire pour la gauche. Le binôme divers gauche a remporté in extremis dimanche soir l’élection départementale partielle sur le canton de Saint-Flour-2 (Cantal), annulée en mai par le Conseil d’Etat.

Les candidats Christiane Meyroneinc et Gérard Salat ont en effet obtenu 50,24 % des voix au second tour, devant le binôme divers droite Christian Bos et Martine Guibert qui a recueilli 49,76 % des suffrages, pour un taux de participation de 48,25 %.

Seulement 16 voix d’écart en mars 2015

En mars 2015, le même binôme de gauche avait remporté le scrutin dès le premier tour avec un score quasi similaire de 50,23 %, soit seulement 16 voix d’avance sur le même tandem de droite, comme ce dimanche.

Les candidats malheureux avaient alors engagé un recours et le Conseil d’Etat avait invalidé l’élection en mai compte tenu de ce faible écart et d’une erreur d’inscription d’environ 300 électeurs, rattachés à tort au canton voisin de Saint-Flour-1.

A l’issue des élections de 2015, le conseil départemental du Cantal était composé de 22 élus de droite et du centre, 4 PRG, 3 socialistes et une élue divers. Une répartition qui ne devrait donc pas changer.