Législatives: Patrick Balkany renonce finalement à l'investiture dans les Hauts-de-Seine

HAUTS-DE-SEINE L'investiture du maire de Levallois-Perret, quatre fois mis en examen, avait fait grand bruit, même au sein du parti des Républicains...

Clémence Apetogbor

— 

Patrick Balkany à l'Assemblée nationale en avril 2015.
Patrick Balkany à l'Assemblée nationale en avril 2015. — WITT/SIPA

La Commission nationale d’investiture du parti Les Républicains a donné dimanche son feu vert à plusieurs centaines d’investitures, dont celle de Patrick Balkany, malgré ses quatre mises en examen. La règle générale, qui veut que le parti réinvestisse tous les sortants, a donc sur le papier été respectée, malgré les remous suscités par cette décision jusqu’au sein du parti.

Oui mais voilà, Patrick Balkany ne sera finalement pas dans la course, affirme L’Obs ce mardi. Cette information a été confirmée dans la matinée par le vice-président de la commission nationale d’investiture des Républicains, Patrick Karoutchi.

Une « jeune femme blonde » à la place de Balkany

« A la demande express de P. Balkany je présenterai ce jour la candidature d’Agnes Pottier Dumas pour la circonscription de Levallois/Clichy (sic) », a-t-il tweeté.

Peu après Patrick Balkany lui-même s’est exprimé via sa page Facebook.

« Parmi les sortants investis, comme moi, nombreux sont les députés-maires qui, en raison de la loi sur le cumul, devront choisir entre leurs deux mandats », explique le député-maire.

« Tous ceux qui me sont proches, mais aussi toute l’équipe municipale et, surtout, l’ensemble des Levalloisiens, savent que la question ne s’est pas posée un instant pour moi : jamais je n’abandonnerai mon mandat de Maire de Levallois ! », poursuit-il.

Selon le magazine, le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) avait confié à l’un de ses très proches : « Je veux qu’on mette mon nom pour le moment, mais ça ne veut pas dire que ce sera moi à l’arrivée. Ce sera une jeune femme blonde ! »

Et l’hebdomadaire de nommer Agnès Pottier-Dumas, 31 ans, conseillère municipale de Levallois-Perret et collaboratrice de Valérie Pécresse au conseil régional d’Ile-de-France.

L’intéressée avait d’ailleurs confirmé l’information à L’Obs, leur déclarant : « Vous êtes bien renseignés. Il me l’a effectivement dit depuis un petit bout de temps. »