Primaire à droite: Juppé perd de son avance sur Sarkozy

SONDAGE Le maire de Bordeaux « reste le favori mais il chute fortement » par rapport à son rival…

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 22/11/2014 à Bordeaux.
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 22/11/2014 à Bordeaux. — JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Nicolas Sarkozy comble (un peu) son retard. L’écart entre Alain Juppé (-5 points) et le président des Républicains (+4) en vue de la primaire à droite pour la présidentielle 2017 s’est réduit en juin par rapport à mai, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour BFM-TV et Le Parisien-Aujourd’hui en France publié dimanche.

>> A lire aussi : A droite, certains candidats préfèrent de Gaulle et la présidentielle plutôt que la primaire

Alain Juppé « reste le favori mais il chute fortement » avec 38 % des intentions de vote au premier tour (contre 43 % en mai), au profit de Nicolas Sarkozy (26 % contre 22 %), souligne Gaël Sliman pour Odoxa. Ils sont suivis de Bruno Le Maire (13 %) et François Fillon (10 %), en recul chacun d’un point, et de Nathalie Kosciusko-Morizet (4 %, +1). Les autres candidats totalisent 9 % (+2).

Dans la perspective d’un second tour de la primaire à droite qui opposerait Alain Juppé à Nicolas Sarkozy, le premier l’emporterait toujours haut la main sur le second mais perd du terrain avec 62 % des intentions de vote (-7 points) contre 38 % (+7).

Enquête réalisée selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon représentatif de 4.068 personnes de 18 ans et plus interrogées par internet sur quatre vagues hebdomadaires, effectuées du 3 au 24 juin, dont 1.149 personnes comptant aller voter.