Journée sans tabac: Marisol Touraine dénonce le «lobbying intense» des industriels

SANTE La ministre a affirmé que les grandes firmes combattent « toute initiative gouvernementale contre la cigarette »…

20 Minutes avec AFP

— 

La ministre de la Santé Marisol Touraine le 9 mars 2016
La ministre de la Santé Marisol Touraine le 9 mars 2016 — ALAIN JOCARD / AFP

Marisol Touraine a poussé un petit « coup de gueule » ce mardi dans les colonnes du Huffington Post. La ministre de la Santé a dénoncé le « lobbying intense » des industriels du tabac, qui « combattent pied à pied toute initiative gouvernementale contre la cigarette ».

A l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, Marisol Touraine a publié une tribune rappelant que « près de 60.000 Européens meurent chaque mois du tabac », « soit l’équivalent de tout un stade un soir de match de l’Euro ».

>> A lire aussi : Les mesures des gouvernements successifs fonctionnent-elles vraiment?

Les citoyens doivent « savoir que le budget publicitaire des industriels du tabac, c’est 13 milliards d’euros par an, soit quasiment le PIB de l’Islande », écrit-elle.

« Nous devons lutter contre notre propre inertie »

Ils doivent savoir aussi « que les industriels du tabac financent à grands frais des études pour relativiser son impact sur la santé et paient des chercheurs pour s’en faire les porte-parole ».

Savoir également « que les industriels du tabac combattent pied à pied toute initiative gouvernementale contre la cigarette. Qu’inscrire le paquet neutre dans la loi relève du parcours du combattant pour un ministre de la Santé, tant les soutiens se réduisent à mesure que le texte progresse devant le Parlement ».

>> A lire aussi : Les députés socialistes dénoncent la pression du lobby du tabac

« Nous, ministres de la Santé, avons le devoir d’agir. Nous devons lutter contre notre propre inertie. Nous devons résister au lobbying intense », souligne-t-elle. « Nous devons avoir le courage de dire qu’une société sans tabac est possible et que la génération qui naît aujourd’hui pourrait être la première à ne jamais fumer », ajoute-t-elle.