VIDEO. Présidentielle 2017: Une levée de fonds pour financer la campagne de Macron? Le ministre dément

AMBITIONS Un proche d’Emmanuel Macron a envoyé une invitation à une soirée de levée de fonds et relance les spéculations autour de la participation de ce dernier aux élections de 2017…

W.P.

— 

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron — PATRICK KOVARIK / AFP

Les proches d’Emmanuel Macron sont-ils à la recherche de fonds pour lancer la campagne présidentielle du ministre de l’économie et des finances ? C’est la question que se pose BFMTV, qui a mis la main sur un mail envoyé par un membre de la garde rapprochée du leader du mouvement En Marche !, et dont l’objet est une invitation à deux soirées de levées de fonds au domicile de l’expéditeur (« je voulais vous faire signe pour vous proposer de nous réunir autour d’Emmanuel Macron, pour deux soirées de « fund-raising » (…) à la maison »).

>> A lire aussi: Montebourg contre Macron, le match des ambitions

Il y est également dit qu’Emmanuel Macron sera présent à l’occasion, relançant ainsi les spéculations quant à son éventuelle participation aux prochaines élections présidentielles, alors qu’il avait nié mercredi avoir l’intention de se porter candidat, auprès de l’AFP.

Des sondages encourageants

Le mail donne d’autre part des indicateurs de croissance du mouvement politique lancé par le ministre il y a quelques semaines, et qui compterait aujourd’hui « plusieurs dizaines de milliers d’adhérents en ligne. » Pour convaincre ses destinataires, l’auteur du courrier souligne aussi les excellents résultats d’Emmanuel Macron dans les récents sondages. « Même s’ils sont par nature volatils, sont très encourageants : 43 % d’opinions positives, soit le double de la cote de Nicolas Sarkozy, ou le triple de celle de François Hollande », est-il écrit.

Une allusion au coût d’une campagne présidentielle qui relance les rumeurs

Si la comparaison avec les deux présidents faite dans le mail annonce la couleur des ambitions du ministre de l’Economie, l’allusion au coût d’une éventuelle campagne électorale pour l’Elysée ne laisse plus vraiment de place au doute. « Nous avons un besoin très concret de financements. Pour vous donner un ordre de grandeur, il faut 18 millions d’euros pour financer une campagne présidentielle en France », indique explicitement le destinataire.

Emmanuel Macron dément avoir levé des fonds pour financer une candidature 

Cette information survient un jour après le légerincident opposant Manuel Valls et Emmanuel Macron à l’Assemblée nationale, alors que le député LR Georges Fenech venait de prendre la parole pour évoquer une récente polémique concernant une levée de fonds d’environ 12 millions d’euros, effectuée à l’occasion d’un voyage à Londres. L’information, révélée par Paris Match, a été démentie par l’intéressé, au même titre que le scoop de Mediapart, évoquant un Macron « se [sentant] prêt à déclarer sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. »

Le ministre de l’économie a démenti jeudi matin avoir levé des fonds pour financer une candidature, avance l’AFP.