Emmanuel Macron va célébrer Jeanne d'Arc à Orléans

HOMMAGE Le ministre de l'Economie devrait faire un discours sur sa vision de la République...

M.P. avec AFP

— 

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron — PATRICK KOVARIK / AFP

Il est là où on ne l’attend pas forcément. Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, a un agenda chargé ce dimanche : il préside à Orléans les fêtes annuelles d’hommage à Jeanne d’Arc, à l’invitation du député-maire de droite Olivier Carré.

L’occasion pour celui qui a lancé son mouvement transpartisan de prononcer un discours d’une dizaine de minutes où il devrait parler de la République mais aussi, selon son entourage, rattacher la sainte catholique, souvent récupérée par les souverainistes et le Front national, à l’idéal républicain.

Dans les pas de Royal

« La volonté du ministre, c’est de renouer avec le discours républicain face à l’extrême droite qui s’est approprié l’image de Jeanne d’Arc », explicite-t-on dans son entourage. « La figure de Jeanne d’Arc, personne ne peut se l’approprier, pas plus qu’on ne peut s’approprier la République », précise-t-on encore, tout en se défendant de viser par cette formule le Premier ministre Manuel Valls, qui a fait de la République et de ses valeurs le coeur de son discours politique.

Une initiative qui rappelle,comme le souligne Le Parisien, celle, en 2007, de Ségolène Royal, qui avait tenté de se réapproprier le symbole de Jeanne d’Arc. A l’époque sous les critiques de ses camarades de gauche. D’ailleurs, Emmanuel Macron récolte lui aussi des cartons rouge, de la droite, comme de la gauche. Cinq élus locaux du parti Les Républicains ont annoncé qu’ils boycotteraient la venue du ministre et le défilé à ses côtés. Même sentence du côté du PS local, relève Europe 1.