Marion Maréchal-Le Pen attendue à un congrès de l'Action française

POLEMIQUE Le mouvement royaliste organise un colloque à Paris ce samedi...

M.G.
Marion Maréchal-Le Pen, le 07 avril 2016.
Marion Maréchal-Le Pen, le 07 avril 2016. — CHAMUSSY/SIPA

Voilà qui fait désordre. Ce samedi, se tient à Paris (15e) le colloque « Je suis royaliste, pourquoi pas vous ? », auquel la députée Front national du Vaucluse Marion Maréchal-Lepen a prévu d’assister.

Au programme de ce rendez-vous, des discussions sur l’état du système politique actuel et des débats sur des thèmes comme « devons-nous sauver la République ou la France ? », « le peuple est-il vraiment souverain ? », ou encore « finalement, la monarchie n’est-elle pas la meilleure des républiques ? »

Elle se défend de tout royalisme

Dans le teaser de la manifestation, une phrase de la benjamine de l’assemblée nationale a d’ailleurs été utilisée pour en faire la promotion. « Je ne comprends pas cette obsession pour la république ? Pour moi la république ne prime pas sur la France », peut-on y lire.

Une présence de la députée frontiste qui pose la question de son positionnement, même si celle-ci s’est défendue sur iTélé de tout royalisme. « C’est un débat entre républicains et royalistes et je suis dans le camp des républicains ». Sauf que sa présence chez Action française, un mouvement royaliste, nationaliste et antirépublicain qui a soutenu une grande partie de la politique de Pétain sous Vichy, comme le rappelle Le Parisien, ne devrait pas plaire à la présidente du FN.

Le journal pointe en effet des rapports déjà compliqués entre les deux femmes, rappellant qu’en mars, la visite en Italie de Marion Maréchal-Le Pen pour remercier La Ligue du Nord de son soutien pendant les régionales avait déjà embarrassé Marine Le Pen.