Salaire de Carlos Ghosn: Macron menace de «légiférer» si la firme au losange n'agit pas

SANCTION Il faut que « le conseil d’administration de Renault se réunisse à nouveau pour tirer les conséquences de ce vote » a prévenu le ministre...

Clémence Apetogbor

— 

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron — PATRICK KOVARIK / AFP

Emmanuel Macron passe aux menaces. Le ministre de l’Economie a averti ce mardi qu’il n’hésiterait pas à « légiférer » si le conseil d’administration de Renault, qui a maintenu la rémunération du PDG du groupe, Carlos Ghosn malgré l’opposition des actionnaires, ne « tirait pas les conséquences » de cette décision.

>> A lire aussi : Les actionnaires de Renault rejettent la rémunération du PDG Carlos Ghosn, le conseil d'administration la maintient

Il faut que « le conseil d’administration de Renault se réunisse à nouveau pour tirer les conséquences de ce vote », a déclaré le ministre en réponse à une question à l’Assemblée nationale. Il faut « en tirer toutes les conséquences dans les prochaines semaines, sans quoi nous serions conduits en effet à légiférer », a-t-il insisté.