Le combat «courageux» de Jacques Chirac contre la maladie

SANTE L’ancien président de la République a également perdu sa fille Laurence le 14 avril dernier…

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancien président de la République Jacques Chirac.
L'ancien président de la République Jacques Chirac. — PATRICK KOVARIK

Jacques Chirac est très affaibli. Celui qui mène un « combat courageux contre la maladie » et qui vient de perdre sa fille aînée, Laurence, vit un « moment très dur », a expliqué son gendre Frédéric Salat-Baroux sur Europe 1.

Le décès de sa fille, le 14 avril, « c’est nécessairement un moment très dur pour lui ». « Jacques Chirac, c’est un homme qui, depuis des années, se bat contre la maladie et qui vit maintenant la pire des choses qui puisse arriver à une personne, c’est-à-dire perdre son enfant », a déclaré l’ancien secrétaire général de l’Elysée, époux de Claude Chirac, la fille cadette de l’ancien chef de l’Etat.

>> A lire aussi : Les trois ex-présidents de la République coûtent 9,6 millions d'euros par an à l'Etat, selon un député

« C’est un homme courageux, il l’a toujours été »

L’ancien président, âgé de 83 ans, a-t-il pleinement conscience de son état ? « Oui, il a conscience, et c’est en cela que son combat contre la maladie est un combat qui est particulièrement courageux. C’est un homme courageux, il l’a toujours été et il l’est encore plus face à la maladie », a souligné Frédéric Salat-Baroux, qui vient de publier un livre, La France est la solution (Plon).

Jacques Chirac a été plusieurs fois hospitalisé depuis son départ de l’Elysée en 2007. En décembre dernier, il avait passé une quinzaine de jours dans un hôpital parisien en raison d’un affaiblissement général.