Selon Jean-Yves Le Drian, l'éradication de Daesh est «possible»

ETAT ISLAMIQUE L’objectif de la coalition internationale est de faire libérer Mossoul en Irak et Rakka en Syrie avant la fin de l’année…

H. B.

— 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à Paris, le 20 janvier 2016.
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à Paris, le 20 janvier 2016. — Thibault Camus/AP/SIPA

Jean-Yves Le Drian est optimiste. Le ministre de la Défense a estimé aujourd’hui au micro de France Info que « les conditions sont en train de se réunir pour éradiquer Daesh ». « Je le dis avec beaucoup de précautions, mais pour la première fois, j’ai ce message un peu optimiste », a-t-il ajouté.

L’Etat islamique a perdu entre 30 et 40 % de son territoire

« Je constate que Daesh [l’Etat islamique] recule, et recule significativement. Depuis l’occupation par Daesh de la Syrie et de l’Irak et depuis la tentative sur Bagdad en juin 2014, Daesh a perdu entre 30 et 40 % de son territoire. C’est beaucoup ! », a expliqué le ministre de la Défense.

>> A lire aussi : Nouvelle offensive à Mossoul pour tenter de reprendre la ville à Daesh

La coalition internationale, dont font partie les Etats-Unis et la France, qui apportent un soutien aérien aux forces kurdes et irakiennes, se donne pour objectif de libérer Mossoul, en Irak, et Rakka, en Syrie, avant la fin de l’année, a-t-il dit.