Donald Trump fait «frémir» Nicolas Sarkozy

ETATS-UNIS L'ancien président a dénoncé le «populisme» et la «vulgarité» du candidat républicain à la Maison Blanche...

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Sarkozy à Londres le 23 mars 2016.
Nicolas Sarkozy à Londres le 23 mars 2016. — NIKLAS HALLE'N / AFP

«Ca fait frémir.» En déplacement à Londres pour promouvoir son dernier livre, l'ex-président Nicolas Sarkozy a dit ce qu'il pensait du candidat à la primaire républicaine américaine  Donald Trump. «Ce monsieur ne mérite pas tant d'intérêt que cela. Ce qui est assez effrayant c'est l'impact qu'il a. Je trouve terrifiant qu'il y ait 30% d'Américains qui peuvent se reconnaître là-dedans», a déclaré le président du parti Les Républicains lors d'un meeting dans un grand hôtel londonien devant environ 500 personnes de la communauté française.

«Ca me fait frémir aussi sur l'état d'une partie de l'Amérique profonde», a ajouté Nicolas Sarkozy, dénonçant le «populisme» et la «vulgarité» du candidat républicain à la Maison Blanche.

Il n'a fait aucune allusion à la validation la veille par la Cour de cassation des écoutes téléphoniques qui lui ont valu une mise en examen pour corruption et trafic d'influence, un nouvel obstacle sur la route de la présidentielle de 2017. Après quelques dédicaces, il a rapidement quitté la salle, refusant de parler à la presse.