20 Minutes : Actualités et infos en direct
ECONOMIEHollande sur la loi Travail: «Rien ne serait pire que l'immobilisme»

Hollande sur la loi Travail: «Rien ne serait pire que l'immobilisme»

ECONOMIELe chef de l'Etat s'exprime au lendemain de l'annonce du report de la loi travail...
Face à la charge de Martine Aubry, François Hollande est aux abonnés absents.
Face à la charge de Martine Aubry, François Hollande est aux abonnés absents. - Ernesto Arias/SIPA
Maud Pierron

M.P. avec AFP

«Rien ne serait pire que l’immobilisme », a annoncé François Hollande ce mardi à propos de la loi Travail, alors que le gouvernement a annoncé le report du texte lundi. Il a aussi annoncé que la ministre du Travail, Myriam El Khomri « sera sur pied dès ce soir », et que son léger «malaise» étaient en fait un «accident domestique».

Je veux que notre pays puisse avancer

« Le texte a donné lieu à des interrogations, c’est assez légitime, à des questionnements, je les comprends. C’est pourquoi le Premier ministre a prévu une concertation (…) Je veux que notre pays puisse avancer. Il n’y a pas d’autre voie que le mouvement. Rien ne serait pire que l’immobilisme ou de tout mettre en cause dans notre droit, notamment notre droit du travail », a développé François Hollande à l’issue d’une visite de l’entreprise Showroom Privé mardi matin à la Plaine-Saint-Denis.

Cette loi provoque une levée de bouclier à gauche et parmi les citoyens. Martine Aubry, en désaccord profond avec le texte, a quitté la direction du PS, tandis que les jeunes socialistes, à l'unisson d' autres organisations de jeunes, appelle à manifester le 9 mars. Enfin, une pétition contre la loi sur le Travail lancée par la militante féministe Caroline de Haas a recueilli mardi plus de 815.000 signatures.

Sujets liés