Loi Travail: Plusieurs organisations de jeunesse appellent à un rassemblement le 9 mars

PROJET DE LOI Cette mobilisation sera le prélude d’une grande journée de manifestations prévues le 31 mars…

20 Minutes avec AFP

— 

Des organisations de jeunesse, dont le syndicat étudiant Unef, ont appelé à un rassemblement le 9 mars.
Des organisations de jeunesse, dont le syndicat étudiant Unef, ont appelé à un rassemblement le 9 mars. — Patrick Kovarik AFP/Archives

Malgré le report de la présentation du texte en conseil des ministres au 24 mars, une vingtaine d’organisations de jeunesse appellent à une journée d’actions le mercredi 9 mars et invitent à « rejoindre le rassemblement à Paris » pour exiger le retrait de la loi Travail.

« La ligne rouge » franchie

« Avec ce projet de loi, le gouvernement franchit une ligne rouge grave », a déclaré à la presse Marthe Corpet, la trésorière de l'Unef qui a appelé les étudiants à se mobiliser «jusqu'au retrait total et entier du projet de loi». Les lycéens (UNL, Fidl), des organisations politiques de la jeunesse (Jeunes communistes, Parti de gauche, NPA) ou syndicales (CGT) ont pris part à l’appel.

>> A lire aussi : Benjamin Lucas, «Reprendre les recettes du Medef, je ne crois pas que ce soit moderne»

La jeunesse s’est emparée de la colère d'une partie de la gauche contre le projet du gouvernement, espérant pouvoir « faire reculer le gouvernement », comme lors de la lutte contre le contrat de première embauche (CPE) il y a dix ans.