Christine Lagarde rempile à la tête du FMI

ECONOMIE Le conseil d'administration a reconduit la Française dans ses fonctions de directrice générale...

20 Minutes avec AFP

— 

La directrice du FMI Christine Lagarde, à la Banque de France, à Paris, le 12 janvier 2016.
La directrice du FMI Christine Lagarde, à la Banque de France, à Paris, le 12 janvier 2016. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Seule en lice, Christine Lagarde a fait l’unanimité. Elle a été reconduite ce vendredi à la tête du Fonds monétaire international (FMI) pour un nouveau mandat de cinq ans. «Je suis ravie d'avoir l'opportunité de conduire le FMI en tant que directrice générale pour un second mandat de cinq ans», a-t-elle déclaré.

Le conseil d'administration a décidé de cette nomination sur la base du consensus et en saluant le «leadership solide et avisé» de Christine Lagarde. L’ancienne ministre de l’Economie française, âgée de 60 ans, a reçu le soutien de nombreux Etats-membres du FMI, dont la France et les Etats-Unis. Elle entamera son nouveau mandat en juillet.

>> A lire aussi : Christine Lagarde, une ascension fulgurante faisant fi des obstacles

Elle entamera son nouveau mandat en juillet

Première femme à diriger le FMI, Christine Lagarde a pris ses fonctions à la tête de l’organisation internationale en 2011 pour remplacer Dominique Strauss-Kahn, dans la tourmente du scandale du Sofitel.

Au cours de son premier mandat, Mme Lagarde aura notamment su redorer le blason d'une institution tétanisée par ce scandale même si les remèdes économiques du FMI sont encore loin de faire l'unanimité, notamment en Grèce.