Mise en examen de Nicolas Sarkozy: Désaccord entre les juges

JUSTICE Un désaccord qui pourrait servir d'argument aux partisans de l'ex-Président...

Clémence Apetogbor

— 

Nicolas Sarkozy a encore quelques rendez-vous de programmé avec les juges.
Nicolas Sarkozy a encore quelques rendez-vous de programmé avec les juges. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Ils sont trois juges d’instruction à être en charge du dossier Bygmalion : Renaud Van Ruymbeke, Roger Le Loir et Serge Tournaire. D’après BFM TV, seul Serge Tournaire souhaitait mettre en examen Nicolas Sarkozy, ce qu’il a fait mardi soir dans l’affaire de ses comptes de campagne et des fausses factures de Bygmalion. Les deux autres juges n’étaient d’ailleurs même pas présents lors de cette longue audition.

>> A lire aussi : Nicolas Sarkozy dans l’œil du cyclone

Serge Tournaire connait bien l’ancien président, puisqu’il l’avait déjà mis l’ancien Président sur écoute dans le cadre de l’affaire du financement libyen de la campagne de 2007.

« J’ai déjà eu des dossiers où il n’y a qu’un juge. Quand il y en a plusieurs, s’il y a un désaccord entre eux je l’ignore, d’abord je l’apprends et ensuite ça ne m’intéresse pas », a réagi sur BFMTV l’avocat de l’ancien président de la République maître Thierry Herzog.