Remaniement: Le point sur les rumeurs de départs, arrivées et promotions

MINISTERES François Hollande devrait annoncer un remaniement mi-février pour donner un nouveau souffle à son gouvernement après le départ de Christiane Taubira…

Delphine Bancaud

— 

Francois Hollande à l'Elysée, le 01/02/2016. Credit:WITT/SIPA/
Francois Hollande à l'Elysée, le 01/02/2016. Credit:WITT/SIPA/ — SIPA

Les cartes vont bientôt être rebattues. Le président de la République devrait procéder à un remaniement « après le 10 février », selon le porte-parole du gouvernement Stéphane le Foll. L’occasion de donner un nouveau souffle à son gouvernement après le départ de Christiane Taubira la semaine dernière. Un jeu de chaises musicales auquel les Français sont favorables à 68 %, selon un sondage Odoxa publié jeudi. 20 minutes fait le point sur les rumeurs de départs et d’arrivée.

Ségolène Royal au quai d’Orsay ?

Laurent Fabius est pressenti à la tête du Conseil constitutionnel, en remplacement de Jean-Louis Debré, donné sur le départ. Le nom de Ségolène Royal, comme nouveau ministre des affaires étrangères est de plus en plus relayé par les médias. Certains journalistes, tels que Bruno Jeudy, rédacteur en chef politique à Paris Match, évoquent même cette hypothèse sans employer le conditionnel. Cette nomination permettrait en outre à François Hollande de placer une femme à un ministère régalien.

 

Le retour de Jean-Marc Ayrault ?

 

L’ex-Premier ministre pourrait revenir au gouvernement, mais cette fois en tant que ministre, selon RTL. Selon les informations diffusées par la radio ce jeudi, l’ancien chef de gouvernement pourrait prendre la tête d’un grand ministère, comme le Quai d’Orsay. « Jean-Marc Ayrault a l’avantage de parler allemand, ce qui pourrait relancer le moteur franco-allemand complètement à l’arrêt », commente de son côté Yves Thréard le directeur adjoint du Figaro.

Qui pour remplacer Sylvia Pinel au Logement ?

La ministre du Logement va quitter son poste pour redevenir députée et siéger au conseil régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées en tant que vice-présidente de la région. Lors de ses vœux aux professionnels de l’immobilier le 27 janvier dernier, elle n’avait d’ailleurs pas caché son émotion. Le nom de Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, a souvent été évoqué comme remplaçant.

 

L’avenir incertain de Le Foll

 

En poste depuis le début du quinquennat, Stéphane Le Foll semble embourbé dans la crise agricole. Il pourrait changer de maroquin ou même quitter le gouvernement.

La rumeur hasardeuse sur un départ de Macron

En désaccord sur quelques dossiers avec Manuel Valls, le ministre de l’Économie Emmanuel Macron mettrait en balance sa démission pour obtenir certains arbitrages favorables. Mais il semble peu probable que le chef de l’État se sépare d’une des personnalités préférées des Français au gouvernement. Si l’hypothèse de lui confier un « Grand Bercy », un super-ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, a été écartée, il pourrait même selon Les Echos, sortir renforcé de ce remaniement.

Pas de Nicolas Hulot à l’Ecologie

Personnalité la plus populaire à gauche, il est très courtisé depuis plusieurs mois et s’est fait particulièrement remarquer lors la préparation de la COP21. Mais malgré les appels du pied répétés de l'Elysée, l'écologiste a tenu bon. Il a annoncé sur Twitter qu'il refusait d'entrer au gouvernement.