Allègre: Hollande «a menti à tout le monde» et «a foutu un bordel noir»

© 2007 AFP

— 

L'ancien ministre de l'Education nationale de Lionel Jospin, Claude Allègre accuse François Hollande d'avoir "menti à tout le monde" et "foutu un bordel noir" au PS et d'être "le responsable principal de toute cette pagaille", dans un entretien à Libération publié jeudi.
L'ancien ministre de l'Education nationale de Lionel Jospin, Claude Allègre accuse François Hollande d'avoir "menti à tout le monde" et "foutu un bordel noir" au PS et d'être "le responsable principal de toute cette pagaille", dans un entretien à Libération publié jeudi. — Eric Feferberg AFP/Archives

Claude Allègre ne fait décidément pas mentir sa réputation de franc parler. Dans le collimateur de l'ancien ministre de l'Education nationale de Lionel Jospin, François Hollande accusé d'avoir «menti à tout le monde» et «foutu un bordel noir» au PS et d'être «le responsable principal de toute cette pagaille», dans un entretien à Libération publié jeudi.

François Hollande «est le responsable principal de toute cette pagaille. Il a joué au plus fin avec tout le monde et il a perdu (...) Il pensait que plus le marigot était rempli de crocodiles, plus il avait de chances. Il a foutu un bordel noir».

«Mouton enragé»

«Hollande a menti à tout le monde et plus personne ne lui fait confiance (mais) il demeure très fort dans le parti. Il pourrait devenir le mouton enragé du film».

«Une gnaque pas possible»

L'ancien ministre est plus clément avec Ségolène Royal, même s'il reste «très critique sur ses capacités à devenir chef de l'Etat».

«Contrairement à des tas de socialistes, je ne la prends pas pour une imbécile et je ne la crois pas dénuée de qualités, notamment de volonté», explique-t-il. «Elle a une gnaque pas possible».