Sondages de popularité: Hollande baisse, Sarkozy chute

OPINION Le chef de l'Etat a perdu les deux tiers des points de popularité gagnés en novembre...

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande à Montrouge le 9 janvier 2016.
François Hollande à Montrouge le 9 janvier 2016. — Michel Euler/AP/SIPA

2016 ne les accueille pas avec le sourire. La popularité de François Hollande est en forte baisse en janvier (-12), avec 29 % des Français seulement favorables à son action, et celle de Nicolas Sarkozy chute (-9) à 23 %, selon le baromètre Ipsos-Le Point* publié ce lundi.

En un mois et demi, le chef de l’Etat a perdu les deux tiers des points de popularité gagnés en novembre après les attentats de Paris. Deux Français sur trois (66 %) portent désormais un jugement défavorable sur son action, soit un bond de 11 points depuis novembre (il n’y a pas eu de baromètre en décembre). François Hollande recule dans toutes les catégories. Il perd 13 points auprès des sympathisants socialistes, avec 67 % d’avis favorables, et 13 points également, à 11 %, chez les proches des Républicains, auprès desquels il avait progressé de 18 points en novembre. Malgré ces fortes baisses, sa cote de confiance reste plus élevée qu’avant les attentats du 13 novembre (29 %, contre 24 % en octobre).

A droite, Juppé plus que jamais en tête

Avec 39 % (-8) des personnes interrogées favorables à son action, Manuel Valls perd pour sa part la quasi-totalité des 9 points acquis en novembre. 56 % (+9) des Français se déclarent défavorables à son action et le Premier ministre perd notamment 13 points auprès des seuls sympathisants PS, à 67 %. Parmi les membres du gouvernement, si Laurent Fabius (Affaires étrangères) bénéficie du succès de la COP21, avec 47 % (+4) des personnes interrogées qui jugent favorablement son action, Bernard Cazeneuve (Intérieur) recule de 6 points, à 45 %.

Candidat à la primaire à droite, Alain Juppé est plus que jamais en tête du classement des personnalités, avec 60 % d’opinions favorables (+5). François Fillon perd 5 points à 39 %. Si Nicolas Sarkozy apparaît comme le grand perdant de la séquence à droite, les gagnants sont les vainqueurs des régionales de décembre : Xavier Bertrand (39 %, +13), Valérie Pécresse (30 %, +7) ou Laurent Wauquiez (28 %, +6).

*Enquête réalisée les 8 et 9 janvier, auprès de 961 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.