«Le gouvernement persiste dans l’erreur»

INTERVIEW Claude Pigement, responsable du PS à la Santé réagit aux propos de Roselyne Bachelot...

Propos recueillis par Pierre Koetschet

— 

Pensez vous, comme Roselyne Bachelot, que tout le monde peut payer quatre euros par mois?
Le gouvernement persiste dans l’erreur. Il s’est engagé dans un mauvais processus, et refuse de voir que c’est une impasse. Roselyne Bachelot ne fait que répéter ce que Nicolas Sarkozy avait dit à Dax. Pendant la campagne, Nicolas Sarkozy avait parlé de la franchise pour combler les déficits de la sécurité sociale, et finalement, c’est pour le plan Alzheimer, la lutte contre le cancer et les soins palliatifs.

Ce sont tout de même des sujets importants…
Oui, mais la franchise médicale ne réglera pas le problème. Selon les calculs du gouvernement, elle ne rapportera pas plus d’un milliard d’euros. Il faudra sans doute plus. Cela ne règlera pas le problème. De plus, c’est une solution injuste. Actuellement, il y a trois inconnues: la franchise sera-t-elle prise en charge par les complémentaires? A quoi servira-t-elle? Quel sera le seuil d’exonération des familles modestes?

Attendez-vous des réponses?
Oui, et rapidement, car le gouvernement a annoncé qu’elle rentrerait en vigueur le 1er janvier 2008. Nous, au Parti socialiste, nous serons au côté des partenaires sociaux pour dénoncer ce gouvernement qui décidément, persiste dans l’erreur.

Pour réagir, cliquez ici