Planning familial: Marine Le Pen contredit sa nièce Marion

POLITIQUE Marine Le Pen a contredit vendredi Marion Maréchal-Le Pen à propos de ses projets concernant le planning familial...

A.-L.B. avec AFP
— 
Marine Le Pen, présidente du FN, à Vannes le 20novembre 2015.
Marine Le Pen, présidente du FN, à Vannes le 20novembre 2015. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Querelle dans la famille Le Pen. Et cette fois-ci, ce n’est pas entre Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen, mais entre la présidente du FN et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen. Le motif : la volonté exprimée par la députée de supprimer les subventions des régions aux plannings familiaux. Marine Le Pen a tranché ce vendredi, avec un lapidaire : ce n’est « pas dans les projets du Front national ».

Lors d’un meeting à Marseille le 17 novembre, Maréchal-Le Pen a exprimé sa volonté, si elle est élue présidente de la région Paca, de « supprimer les subventions aux associations politisées, dont les plannings familiaux ».

Selon l’élue d’extrême droite, « ce sont des associations politisées, qui véhiculent une banalisation aujourd’hui de l’avortement ».

« Pas dans les projets du FN »

« J’ai beaucoup d’autres choses à faire, beaucoup plus importantes que ça à la tête de la région, notamment mettre en place le patriotisme économique », a répondu Marine Le Pen sur iTÉLÉ.

Il y a deux lignes au FN ? « Non. Il y a une proposition qui est celle de la tête de liste en PACA. Encore une fois, ça n’est pas dans les projets du Front national », a ajouté Marine Le Pen.